Le régulateur sud-africain durcit dans sa proposition de politique radicale

0
11

Le régulateur sud-africain durcit dans sa proposition de politique radicale

La FSCA dévoile un projet de cadre politique de réglementation de la crypto-monnaie. En réalité, elle vise à placer toutes les activités de crypto trading dans le pays sous sa étroite surveillance. En effet, elle révèle une politique au public le 20 novembre. Ainsi, tous les échanges cryptographiques doivent recevoir l’autorisation FSCA pour agir.

Explication de la nouvelle réglementation sud-africaine

En effet, la crypto-économie sud-africaine non réglementée fait partie du secteur des services financiers. Tous les fournisseurs doivent démontrer la même capacité fiduciaire que les institutions financières traditionnelles.

Tout en intégrant le commerce et les investissements cryptographiques au FSCA, les nouvelles réglementations ne signifient pas que la crypto-monnaie est reconnue comme de l’argent en Afrique du Sud.

Implications des nouveaux règlements

La nouvelle réglementation obligera toutes les plateformes d’échange, les conseillers et les courtiers impliqués dans l’espace cryptographique à se certifier selon les normes de la FSCA.

Ils devront prouver qu’ils possèdent les qualifications, les capacités, l’expérience et les connaissances pertinentes, ainsi que passer une évaluation de leur caractère personnel.

Les activités de trading et d’investissement cryptographiques nécessiteront également une licence de fournisseur de services financiers. Le fait de ne pas obtenir cette licence pourrait entraîner une peine de prison.

Si vous souhaitez découvrir comment investir simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible, nous avons une vidéo formation gratuite à vous offrir. Pour y accéder, c’est simple, cliquez ici https://www.fructify.io/cadeaux et inscrivez-vous, on vous enverra ça par email.

tout savoir sur la crypto