Le haussement des bourses mondiales au mois de mai

Après l’ouverture active de Wall Street, le marché boursier a continué à maintenir son élan haussier lundi, à cause du jour férié, les bourses de Londres, de Tokyo et Shanghai sont fermées. La seule place qui a été ouverte est Hong Kong avec une baisse de -1,3 %. Dès l’heure de l’ouverture, les bourses européennes ont rebondi. Paris a clôturé en hausse de 0,61 %, Francfort était de 0,66 %, Zurich est monté à 0,67 % et Milan prenait 1,14 %. Après avoir commencé dans le vert, Wall Street continue progressivement à monter. Dow Jones a pris 0,84 %, S&P 500 à 0,37 % et le NASDAQ à 0,32 %.

L’avis d’un analyste et stratégiste banque transatlantique : Sebastian Paris Horvitz

Selon lui, on peut avoir des portefeuilles d’investissement riches en risques et en rendement, mais dans un portefeuille diversifié. Le pouvoir de stimuler notamment la prise de risques est élevé. Les développements de revenus sont favorables par une reprise économique de forces sans précédent soutenues par la politique économique. Par conséquent, la hausse de l’indice est susceptible de se poursuivre même s’il y aura des ajustements à court terme, ajoute-t-il. Le marché a du mal à trouver un catalyseur pour dépasser les niveaux très élevés. Cela depuis que les aspects macroéconomiques et microéconomiques ont été incorporés dans les prix.

L’avis du président de la Fed, Jerome Powell

Après une légère tension, les taux se sont stabilisés en Europe sur le marché obligataire. Il entame les valeurs à suivre à Wall Street.

Estée Lauder

Malgré des bénéfices en hausse d’Estée Lauder, une action est en baisse de -7,94 %. Cependant, des analystes sont déçus par son chiffre d’affaires.

Siemens Healthineers

L’entreprise allemande a bénéficié de l’augmentation de ses prévisions de croissance pour cette année. Un montant de 47,96 euros soit 1,01 % de cours d’action.

Marché automobile

Comme l’année dernière, le secteur automobile se stagne sur son niveau d’urgence lié à la pandémie du Covid. Cela est dû également à la pénurie mondiale des composants automobile qui pénalise la production. Cependant, les valeurs du secteur étaient bien axées à Paris, grâce à l’augmentation des valeurs cycliques au travail depuis plusieurs sessions : Stellantis était de 1 39 % à 14,00 euros et Renault estimés par 1, 66 % à 34. 08 euros. À Francfort, Volkswagen a reçu 2,10 % à 221. 25 Euros, BMW a pris 1,13 % à 84,34 euros et Daimler ont augmenté de 0,90%, soit 74,72 euros.

Le pétrole, le Bitcoin et l’euro !

Le premier jour d’utilisation comme contrat de référence était au mois de juillet. Cela lors de la livraison du baril de Brent de la mer du Nord. Le cours du pétrole Brent BRN a pris 0,76 % à 67,27 $ à Londres. Quant à New york, WTI Barrel pour juin a remporté 0,99 % soit 64. 21 $.Du côté de l’euros, il a augmenté de 6 % contre le dollar américain. Pour le Bitcoin, il a monté de 1,81 %, soit 57 $ 723.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires