Le gouvernement prépare une loi sur les subventions salariales avant de rappeler le Parlement, selon M. Trudeau

0
60


Lors de son point de presse quotidien lundi matin, le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré que son gouvernement était en train de rédiger un projet de loi en prévision du rappel du Parlement afin d’adopter la mesure de subvention salariale de 75 % récemment annoncée.

M. Trudeau a déclaré qu’il se réjouissait de se réunir à nouveau avec le Parlement dans un état réduit dans les prochains jours.

Trudeau a noté que son parti libéral est en pourparlers avec d’autres partis politiques concernant le programme de subventions afin de rappeler le Parlement et de mettre en place ces mesures « aussi rapidement que possible ». Le Premier ministre, qui ne sera plus en période d’isolement, a indiqué qu’il se réjouissait de se réunir à nouveau avec le Parlement dans un état réduit dans les prochains jours.

Le ministre des finances, Bill Morneau, doit annoncer plus de détails sur la législation relative aux subventions salariales, bien que M. Trudeau n’ait pas donné de détails sur le moment où cela pourrait se faire.

La subvention salariale de 75 % a été initialement annoncée le 27 mars, quelques jours seulement après que le Parlement ait été rappelé pour adopter le plan de soutien d’urgence de 82 milliards de dollars pour COVID-19. Cette subvention a été accordée après que de nombreuses organisations et entreprises aient demandé au gouvernement fédéral d’étendre la subvention salariale de 10 % qui faisait partie du paquet de 82 milliards de dollars. La subvention plus importante accordée aux entreprises correspond davantage aux mesures prises dans des pays comme le Royaume-Uni et le Danemark.

RELATIVES : Les entreprises technologiques de Waterloo se joignent aux demandes de modification des subventions salariales dans une lettre adressée au gouvernement fédéral

La subvention salariale de 75 % s’ajoute à la subvention salariale de 10 % déjà approuvée et doit être approuvée par le Parlement avant de pouvoir être officiellement mise en œuvre.

Peu après l’annonce de cette mesure, des députés conservateurs, dont Pierre Poilievre, l’ont dénoncée, arguant de la nécessité de rappeler le Parlement pour qu’il l’approuve. M. Poilievre a qualifié cette mesure de « non légale » en vertu de la législation adoptée il y a deux semaines. En tant que critique financier, Pierre Poilievre a déclaré dimanche qu’il n’avait pas encore reçu d’avis sur la date à laquelle le Parlement pourrait être rappelé.

Dimanche également, les leaders de l’opposition ont appelé à un recours accru à la vidéoconférence et à d’autres mesures pour aider à convoquer à nouveau le Parlement et à renforcer le contrôle des dernières mesures du gouvernement.

Lundi, M. Trudeau a reconnu la nécessité d’améliorer les processus et l’infrastructure actuels du gouvernement pour répondre à ces besoins. Il a déclaré que le gouvernement étudie les moyens de convoquer le Parlement de manière virtuelle afin de permettre à un plus grand nombre de députés de participer, et pas seulement à ceux qui vivent à proximité du Parlement.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here