Le gouvernement fédéral engage 250 millions de dollars supplémentaires dans le cadre du PARI pour soutenir les entreprises en démarrage à forte croissance

0
168


Vendredi, le gouvernement fédéral a révélé son intention de mettre à disposition 250 millions de dollars supplémentaires dans le cadre du Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) existant, qui fournit des conseils, des contacts et des financements aux petites et moyennes entreprises canadiennes.

Les capitaux supplémentaires sont engagés suite aux appels du secteur canadien de l’innovation qui se plaignait que les programmes d’urgence fédéraux existants n’incluaient pas les start-ups. Un porte-parole du gouvernement fédéral, qui s’est entretenu avec BetaKit sur le contexte, a confirmé que les 250 millions de dollars du PARI sont spécifiquement destinés à combler cette lacune et à soutenir les jeunes entreprises canadiennes en phase de démarrage et à forte croissance.

Le porte-parole a souligné que ce financement permettra d’offrir un soutien aux entreprises en phase de pré-revenu, un domaine dans lequel d’autres programmes fédéraux tels que le Canada Emergency Response Benefit (CERB) et le Canada Emergency Wage Subsidy (CEWS) ont échoué. Les 250 millions de dollars seront disponibles pour les entreprises qui bénéficient déjà du soutien du PARI ainsi que pour les nouveaux demandeurs.

Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé publiquement les 250 millions de dollars lors de son briefing quotidien vendredi.

À la mi-mars, le ministre de l’Innovation, Navdeep Bains, a annoncé des plans visant à recentrer les programmes fédéraux d’innovation afin de contribuer à la lutte contre COVID-19. Ces programmes comprennent le Fonds d’innovation stratégique, les Superclusters d’innovation et le Conseil national de recherche du Canada, qui facilite le PARI. Le Conseil national de recherche du Canada s’est déjà concentré sur l’accélération de la recherche et du développement de COVID-19 avec les petites et moyennes entreprises.

Des groupes d’innovation nationaux au Canada, dont le groupe de pression Council of Canadian Innovators (CCI) et le Canadian Digital Media Network, ainsi que des lettres ouvertes de centaines de PDG de sociétés technologiques, ont demandé au gouvernement fédéral de prendre des mesures spécifiques pour étendre les programmes d’innovation comme le PARI.

« Accélérer le soutien direct aux entreprises en utilisant les programmes gouvernementaux existants, notamment le Fonds d’innovation stratégique et le programme PARI, est essentiel en ce moment », a déclaré précédemment Benjamin Bergen, directeur exécutif de la CCI. « En cette heure de besoin, les innovateurs nationaux sont plus que prêts à répondre à l’appel et sont impatients d’aider ».

Une lettre récente du Canadian Digital Media Network à la ministre de la Petite entreprise, Mary Ng, et à la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, demande également une augmentation du financement des agences de développement régional.

Le programme PARI vise à aider les petites et moyennes entreprises canadiennes à accroître leur capacité d’innovation et à commercialiser leurs idées. Actuellement, le Conseil national de recherches du Canada gère avec le PARI le « Programme d’acquisition de défis COVID-19 », qui offre des possibilités de financement pour trois défis axés sur un système de capteurs à faible coût pour la surveillance des patients COVID-19, un kit de diagnostic au point de service et à domicile, un matériau de filtration « fabriqué au Canada » pour la fabrication des respirateurs et des masques chirurgicaux N95.

Développer…



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here