Le gouvernement élargit les critères du programme de prêt CEBA aux petites entreprises de 40 000 dollars

0
185


Mardi, le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé que les critères d’éligibilité au Compte d’urgence pour les entreprises du Canada (CEBA) ont été élargis pour inclure davantage de petites entreprises.

La CEBA offre des prêts sans intérêt pouvant aller jusqu’à 40 000 dollars aux petites entreprises et aux organisations à but non lucratif. Le programme sera désormais accessible aux entreprises à propriétaire unique, à celles qui dépendent d’entrepreneurs et aux entreprises familiales qui paient leurs employés sous forme de dividendes plutôt que de salaires.

M. Trudeau a mis en avant des entreprises telles que les propriétaires de salons de coiffure, les gymnases indépendants et les entreprises locales de physiothérapie qui seront désormais éligibles. Il a ajouté que plus de détails sur les critères élargis seront fournis prochainement.

Le président-directeur général de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), Dan Kelly, a qualifié cette expansion d’importante pour la CEBA.

Pour être admissibles en vertu des critères d’admissibilité élargis, les demandeurs dont la masse salariale est inférieure à 20 000 $ doivent avoir un compte d’exploitation d’entreprise dans une institution financière participante ; un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada, et avoir produit une déclaration de revenus pour 2018 ou 2019 ; et des dépenses admissibles non différées (comme le loyer, les taxes foncières, les services publics et l’assurance) entre 40 000 $ et 1,5 million de dollars.

Le CEBA est fourni par des institutions financières, notamment des banques et des coopératives de crédit. Selon M. Trudeau, à ce jour, plus de 600 000 petites entreprises ont accédé au CEBA. De plus amples informations, notamment la date de lancement des demandes au titre des nouveaux critères, devraient être fournies dans les prochains jours.

Le gouvernement fédéral travaille également sur d’autres « solutions potentielles » autour de la CEBA. Le Premier ministre a indiqué que la ministre des petites entreprises, Mary Ng, s’efforce d’offrir un soutien aux propriétaires d’entreprises et aux entrepreneurs qui opèrent par le biais de leur compte bancaire personnel, par opposition à un compte professionnel, ou qui n’ont pas encore rempli de déclaration d’impôts, comme les entreprises nouvellement créées.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here