Le gouvernement dévoile un plan pour les exclus du numérique

0
258

Des « Pass numériques », qui seront octroyés à des personnes en difficulté avec le numérique, donneront accès à une formation de 10 à 20 heures.

Le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi a dévoilé jeudi à Nantes un plan d’aide aux exclus du numérique, pour éviter la marginalisation des personnes qui maîtrisent mal ou pas du tout l’usage des ordinateurs et d’internet.

13 millions de personnes n’utilisent pas Internet

Selon le gouvernement, 13 millions de Français n’utilisent pas ou peu internet, dont 6,7 millions qui ne se connectent jamais, alors que la Toile est devenue indispensable pour certaines formalités administratives comme l’obtention d’une carte grise. Plus qu’un effort budgétaire significatif de l’Etat, le plan est un effort de coordination entre différents acteurs potentiels de l’insertion numérique, Etat, collectivités locales, acteurs sociaux et grandes entreprises, selon les informations fournies par le secrétariat d’Etat au numérique.

« Pass numériques »

Le plan prévoit par exemple de financer des Pass numériques, qui seront octroyés à des personnes en difficulté numérique pour qu’elles aient accès à une formation adaptée de 10 à 20 heures. Il s’agira pour les bénéficiaires d’apprendre à devenir autonome pour créer une boîte mail, faire des démarches administratives ou des recherches d’emplois en ligne. Le gouvernement prévoit de dépenser 10 millions d’euros pour ce programme, et attend 40 millions d’euros supplémentaire de la part des autres acteurs. L’Etat prévoit par ailleurs de développer un outil en ligne, Pix, qui servira à la fois à évaluer les connaissances des personnes en difficulté numérique, puis à les aider à se former pour combler leurs lacunes.

Des « aidants numériques »

Parmi les autres mesures, le plan prévoit aussi de faire en sorte que des « aidants numériques », professionnels habilités, puissent faire des démarches en ligne au nom d’une personne en difficulté numérique. Les opérateurs publics – la Poste, les organismes de Sécurité sociale, Pôle emploi – s’engagent par ailleurs à sensibiliser leurs agents en contact avec le public, et fournir des modes d’emploi et tutoriels à jour pour leurs plateformes en ligne. Enfin, la Banque des Territoires (groupe Caisse des dépôts) va mobiliser 5 millions d’euros pour constituer une dizaine d’équipes régionales chargée de coordonner localement l’exécution du plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here