L’Association iranienne a appelé à une réglementation stable des cryptos face à son utilisation dans l’importation en Iran.

L’Association des importateurs iraniens a souligné la nécessité d’un cadre réglementaire stable pour les crypto-monnaies. La nouvelle survient après que le gouvernement iranien utilisera officiellement les crypto-monnaies pour payer les importations d’’ici la fin septembre.

Une demande de réglementation stable des cryptos en Iran

Alireza Managhebi, président des importateurs iraniens et des représentants des entreprises étrangères, a exprimé samedi ses inquiétudes concernant la réglementation des crypto-monnaies dans le pays. La nouvelle a été rapportée pour la première fois, selon les médias locaux.

En effet, il a souligné qu’un cadre réglementaire stable pour les crypto-monnaies devrait être établi. Selon lui, cela permettra l’utilisation avec succès des crypto-monnaies comme moyen de paiement pour les importations. De plus, il a noté que la principale préoccupation est que certaines personnes ne pourront pas exploitées cette nouvelle méthode.

En outre, l’association iranien a également souligné l’importance de l’éducation de l’industrie. Le responsable de l’association a cité qu’il est absolument nécessaire d’éduquer et de former les gens à l’utilisation de cette nouvelle technologie en Iran.

Voir aussi : Invesco annonce le lancement d’un fonds d’investissement Metaverse.

L’utilisation des cryptos pour les paiements en importation en Iran

Managebi a noté que le gouvernement iranien a récemment annoncé l’utilisation officielle de la crypto-monnaie pour payer les frais d’importation. Cependant, il a expliqué que l’affirmation selon laquelle cela mettra bientôt fin à la domination du dollar en Iran n’est pas très vraie, car le dollar et les crypto-monnaies ont leur place sur le marché iranien.

Il a déclaré : « La principale question est de savoir si le gouvernement iranien a prévu des règles fixes pour l’utilisation des crypto-monnaies qui ne changeront pas pendant plusieurs mois, et qu’entre-temps les entreprises actives dans ce domaine numérique ne seront pas lésées ».

Pour rappel, Alireza Peymanpak, vice-ministre du ministère iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce et président de l’Organisation de promotion du commerce (TPO) du pays, a déclaré que la première commande d’importation officielle avait été passée avec succès avec des crypto-monnaies.

« D’ici la fin du mois de septembre, l’utilisation des crypto-monnaies et des contrats intelligents sera généralisée dans le commerce extérieur avec les pays cibles« , a-t-il ajouté.

Bonus : Texans Houston de la NFL s’associe à Bitwallet pour permettre les paiements en bitcoins pour ses suites Single Game.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de