Lancement officiel des services de e-commerce de NAPS

0
1421

Il y a de cela un an après le lancement de son activité de terminaux de paiement électronique ou TPE, la filiale du groupe M2M, NAPS, entre officiellement dans son propre service de e-commerce destiné à des opérateurs du commerce de biens et services. Avant ce jour, ce service était encore assuré de manière exclusive par le Centre Monétique Interbancaire.

Le lancement de la plateforme d’acceptation des paiements en ligne a été précédé par une phase pilote. Notons que cette plateforme est totalement sécurisée (certifiée Mastercard et Visa et conforme aux standards 3D-Secure et PCI DSS). Le but est d’atteindre une grande communauté d’e-commerçants (3000 environ) générant un volume de 3 milliards de D par an, ainsi qu’un nombre de quinze millions de transactions. NAPS met en avant les services et les technologies premium qu’elle mettra à l’entière disposition de toute sa clientèle de commerçants.

D’une part, le paiement en ligne via le service de la société sera directement intégré dans l’application mobile ou le site web de l’e-commerçant, sans aucune redirection vers une autre page externe. « Ceci garantira un parcours sans rupture jusqu’à la finalisation de la vente » déclare la société. D’autre part, ce service permettra aussi la personnalisation graphique de la totalité des messages et des pages : charte de l’e-commerçant, logo, etc.

Mais la véritable nouveauté est le paiement One-to-One par SMS ou par mail. C’est un paiement qui permet aux commerçants de faire entrer le paiement en ligne sans qu’ils ne disposent d’un site e-commerce.

C’est une solution qui permettra aux vendeurs d’envoyer des paiements à sa clientèle par SMS ou par mail après avoir passé un accord sur la transaction. « C’est idéal pour les opérateurs du voyage et du tourisme, les professionnels de la vente à distance ou sur les réseaux sociaux, ainsi que pour les relances automatiques des paiements échus et des impayés, ou des usages ponctuels comme la billetterie des événements sportifs et culturels ». En outre, la société propose également le paiement nommé « n-fois », qui est un service pour le paiement des avances, des abonnements, et des cotisations aux associations.

À part ces services, la société propose aussi d’autres fonctionnalités telles que le tracking des paniers abandonnés, la notion dynamique des commerçants affiliés, les outils d’analyse du comportement de navigation, et des achats en ligne ou aussi la détection prédictive des tentatives de fraude en temps réel. « L’objectif est d’améliorer la confiance numérique et d’augmenter les ventes en ligne des clients », explique l’entreprise.

Cela promet une implémentation rapide du service de vente en ligne chez les commerçants. Pour les petites ou moyennes entreprises ou aussi pour les sites de e-commerce standard, l’implémentation devrait se faire au bout de 24h après que son dossier ait été accepté, et surtout si le portait web de ces derniers n’ont pas de contraintes techniques. Par contre, pour les sites plus importants, l’implémentation demande beaucoup plus de temps pour son implémentation. En effet, « il s’agit de véritables projets d’intégration informatique » explique le management de la société NAPS.

Enfin, pour les plateformes back-office qui sont destinées aux paiements One-to-One pour les commerçants qui n’ont pas de sites web e-commerce, elles peuvent être activées à partir de la conclusion du contrat avec le vendeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here