La véritable peur de l’automatisation du marketing et les directeurs marketing se méfient de la «solution miracle» des données

0
62


Résumé de 30 secondes:

  • Nous avons dépassé Halloween, mais il existe encore de nombreux facteurs qui donnent aux spécialistes du marketing de haut niveau et de niveau intermédiaire des crawl effrayants.
  • Liste de questions exclusives et «brûlantes» de notre Sommet sur l’automatisation du marketing qui donnent des frissons aux spécialistes du marketing.
  • D’ici 2023, 60% des directeurs marketing réduiront de moitié la taille de leurs services d’analyse marketing.
  • Même s’il y a eu une tendance stable sur trois ans des CMO à donner la priorité à l’analyse marketing comme un catalyseur clé dans le soutien de la stratégie marketing, qu’est-ce qui cause la décourageante déception?
  • Indice – Il n’y a pas que des «silos de données», mais aussi des «silos de perception» entre le niveau supérieur et le niveau intermédiaire. «Le diable est dans le détail», découvrons-le.

Nous avons dépassé Halloween, mais il y a encore de nombreux facteurs qui donnent aux directeurs marketing, à leurs collègues senior et à d’autres spécialistes du marketing de niveau intermédiaire les crawlies effrayants. Cette semaine, nous nous adressons à eux pour vous aider à avancer plus efficacement dans la saison des fêtes.

Questions qui donnent des frissons aux spécialistes du marketing

Lors de notre récent sommet sur l’automatisation du marketing, le 22 octobre 2020, des centaines de spécialistes du marketing se sont réunis sur la portée future de l’automatisation du marketing, les défis et les possibilités. Ils n’ont pas tardé à partager leurs craintes et leurs préoccupations avec nos panélistes experts Brian Solis, Dave Dewey, Jon Miller, Rob Towne et Oliver Gedeihn. Voici une liste de quelques questions qui donnent des frissons aux spécialistes du marketing:

  1. Comment savoir où tracer la ligne entre l’automatisation des choses et le fait de nous laisser les humains faire le travail à la place?
  2. Quel est selon vous l’outil d’automatisation du marketing le plus polyvalent?
  3. Comment pouvez-vous aider la haute direction à reconnaître l’importance de permettre au spécialiste du marketing d’avoir plus de marge de manœuvre dans le marketing? Des conseils cependant?
  4. Des conseils pour concevoir / construire des processus évolutifs?
  5. Le coût et l’énergie du marketing pour l’avenir sont-ils réalisables pour une PME?
  6. Sur quoi les principaux spécialistes du marketing de parcours client devraient-ils se concentrer? – Ex. Voyage de bienvenue, voyage de panier abandonné, voyage de réengagement.
  7. Comment faites-vous pour que les ventes perçoivent la valeur, par exemple, de la notation et de la promotion des prospects et pourquoi devraient-elles accepter cela plutôt que de s’en tenir à leur ancienne sollicitation à froid?
  8. avez-vous un modèle pour évaluer et identifier l’attribution des ventes multi-touch, dont seule une partie pourrait inclure une série automatisée de points de contact par e-mail?
  9. Le panel a-t-il remarqué des différences dans la manière dont les femmes / hommes et les personnes d’horizons différents s’engagent numériquement dans le marketing? L’un des membres du panel a-t-il des informations utiles sur la façon dont les organismes de bienfaisance et à but non lucratif utilisent bien l’automatisation?
  10. Comment l’empathie (une chose très personnelle) et l’automatisation (une chose très technologique / impersonnelle) fusionnent-elles? Peuvent-ils?

Il y a plus! Notre panel de futuristes et d’experts en marketing automation était gracieux pour aider avec des réponses.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à toutes ces réponses et plus d’informations.

Marketing Automation Summit et notre panel d'experts répondant aux énigmes des marketeurs

La méfiance du CMO envers la «solution miracle» des données: une histoire d’horreur

Selon L’étude récente de Gartner, d’ici 2023, 60% des directeurs marketing réduiront de moitié la taille de leurs services d’analyse marketing. Pourquoi? Parce que les directeurs marketing n’ont pas vu les améliorations promises se concrétiser. Même s’il y a eu une tendance stable de trois ans des CMO à donner la priorité à l’analyse marketing comme un catalyseur clé dans le soutien de la stratégie marketing, qu’est-ce qui cause cette déception? Gartner a interrogé 400 répondants et voici quelques résultats clés:

  • Une grande partie des responsables marketing (CMO et vice-présidents du marketing) ne sont pas impressionnés par les résultats qu’ils reçoivent de leurs données marketing et de leurs investissements dans l’analyse.
  • 54% des principaux répondants au marketing dans l’enquête sur les données et l’analyse marketing 2020 ont indiqué que l’analyse marketing n’a pas eu l’influence qu’ils attendaient au sein de leur organisation.
  • Seules 54% des décisions marketing sont influencées par l’analyse marketing.

Les spécialistes du marketing senior ne donnent pas la priorité à la science des données et à l’analyse des campagnes

Les directeurs marketing et les vice-présidents du marketing ne pensent pas que les données fournissent des données par rapport à l’importance que les groupes de spécialistes du marketing de niveau intermédiaire y accordent. Puisqu’ils sont les influenceurs de nombreux moteurs de changement dans plusieurs fonctions, voici un graphique pour vous aider à visualiser le même.

Les directeurs marketing dépriorisent les spécialistes du marketing senior dépriorisent la science des données et l'analyse des campagnes

D’où la dépriorisation. Il y a un trou noir, une lacune perçue dans l’efficacité de la science des données et de l’analyse des campagnes.

La division de la salle du conseil: des silos entre les cadres supérieurs et intermédiaires

L’expérience des spécialistes du marketing de haut niveau et de niveau intermédiaire est les deux côtés du voile. Il s’avère qu’il n’y a pas que des «silos de données», mais aussi des «silos de perception» entre le niveau supérieur et le niveau intermédiaire. Alors que les technologies de données et d’analyse ont continué à se révéler essentielles et que les budgets alloués à celles-ci augmentent continuellement, qu’est-ce qui crée cette contradiction? Les spécialistes du marketing de niveau intermédiaire (directeurs et gestionnaires) sont plus susceptibles de rapporter que l’analyse, en fait, produit l’influence souhaitée.

Pourquoi cette différence?

Un examen plus approfondi de cette déconnexion intimidante entre les spécialistes du marketing senior et intermédiaire montre que la cause en est principalement due à des priorités différentes à différents niveaux de leadership marketing.

Les directeurs marketing et les principaux responsables marketing détiennent plus de pouvoir pour influencer les moteurs du changement dans plusieurs fonctions

Voici quelques autres résultats clés:

  • 44% des répondants s’attendent à ce que la taille de leur équipe d’analyse augmente au cours des deux prochaines années dans le but d’avoir un impact plus important sur les résultats commerciaux et de prendre en charge des capacités d’analyse plus avancées.
  • Seuls 23% des répondants citent le développement des compétences comme une priorité absolue pour leur équipe d’analyse
  • Les équipes consacrent plus de temps à la gestion manuelle des données et aux tâches de préparation
  • 44% des répondants ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas mesurer le ROI marketing

Les trois principales raisons du manque de confiance dans l’analyse des données pour la prise de décision

Même si 73% des spécialistes du marketing ont l’intention d’utiliser davantage d’analyses de données dans leur prise de décision, l’état actuel de confiance dans leurs données est très faible. Voici les principales raisons du manque de confiance dans les données:

  1. Mauvaise qualité des données
  2. Résultats inactifs
  3. Recommandations peu claires

Voici un aperçu complet de tous les facteurs impliqués.

Les trois principales raisons du manque de confiance dans l'analyse des données pour la prise de décision

Le choix des lecteurs ClickZ pour la semaine

Cette semaine, nos lecteurs ont été plus enclins à la portée future du marketing B2B, aux faits saillants d’Amazon Prime Day, aux informations clés du secteur et au marketing de croissance.

  1. 8 points à retenir du Sommet de l’automatisation du marketing de ClickZ
  2. Informations clés: Pleins feux sur les achats des Fêtes de novembre, profils d’âge, préférences, etc.
  3. Pourquoi les spécialistes du marketing examinent-ils les données secondaires

tout savoir sur la crypto