La startup Halal FinTech Manzil lance une offre de placement privé sur FrontFundr


Manzil, une start-up FinTech basée à Toronto qui propose des solutions financières halal, notamment des prêts hypothécaires, offre au public la possibilité d’investir dans l’entreprise par le biais d’un placement privé sur la plateforme de financement de foule FrontFundr.

Manzil dit avoir créé des produits financiers conçus pour être participatifs, plutôt que prédateurs.

La startup a déclaré que l’ouverture des investissements est destinée à offrir au public une chance de posséder un morceau de Manzil, qui se dit « la première néo-banque canadienne offrant des produits certifiés halal ». Fondée en 2017, Manzil a été créée pour aider les musulmans canadiens à équilibrer leurs besoins financiers avec leurs obligations éthiques et spirituelles.

Manzil affirme que les musulmans canadiens ont un pouvoir de dépense de 20 milliards de dollars, mais qu’ils ont une faible participation à l’accession à la propriété. La startup affirme que cela peut être dû au fait que de nombreux produits de financement ne sont pas toujours conformes aux obligations éthiques et religieuses de la foi islamique.

« Pendant bien trop longtemps, les musulmans canadiens n’ont pas pu accéder à des produits financiers conformes à leur foi », a déclaré Mohamad Sawwaf, PDG et cofondateur de Manzil. « En fait, ce groupe démographique a la plus faible participation de l’accession à la propriété et des marchés de capitaux et ce n’est pas à cause de leur bilan, c’est en raison d’un manque de produits sur le marché ».

RELATIVES : Une start-up de Vancouver FinTech travaille avec des institutions financières pour faciliter les prêts fédéraux COVID-19

Pour résoudre ce problème, Manzil a créé des produits financiers « conformes à la charia », qui, selon elle, sont conçus pour être participatifs plutôt que prédateurs. Dans les prêts hypothécaires conventionnels, par exemple, les consommateurs concluent un contrat de prêt par lequel ils remboursent au prêteur l’argent qu’ils ont emprunté, plus les intérêts sur une durée déterminée.

« Ici, le prêteur n’achète pas la propriété, mais gagne simplement de l’argent en vous prêtant de l’argent », a déclaré la startup. « C’est ce qu’on appelle l’usure ou riba dans l’Islam et ce n’est pas permis et très mal vu par la communauté musulmane en général. L’Islam enseigne que le risque doit être partagé et que l’on ne peut pas faire de l’argent avec de l’argent ».

Les produits et services financiers de Manzil sont construits sur le principe du partage équitable du risque entre les parties, de la non facturation d’intérêts et de l’absence d’investissement dans des industries considérées comme « pécheresses » telles que l’alcool, les jeux de hasard et les armes.

En plus du financement de l’immobilier, Manzil propose également un fonds de revenu hypothécaire qui sert à investir dans des hypothèques halal et à partager les bénéfices des paiements de financement avec ses investisseurs. Bien que les produits soient conçus pour le marché musulman, les produits de Manzil sont disponibles pour tous les consommateurs au Canada.

RELATIVES : Les consultations bancaires ouvertes du Canada reportées à l’automne « au plus tôt

« La scène financière islamique canadienne a connu un intérêt croissant de la part des investisseurs nationaux et internationaux », a déclaré Peter-Paul Van Hoeken, fondateur et PDG de FrontFundr. « Nous sommes ravis d’avoir Manzil sur FrontFundr, qui offre à tous les Canadiens la possibilité d’investir dans une société privée à croissance rapide qui se consacre à la fourniture de produits de finance islamique innovants ».

La plateforme de FrontFundr permet aux investisseurs d’engager des fonds dans des entreprises privées en phase de démarrage et de croissance. Au début de l’année, la société a reçu l’approbation de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario pour mettre ses services à la disposition des investisseurs et des entreprises de l’Ontario. À ce jour, la société a aidé plus de 43 entreprises à lever plus de 35 millions de dollars.

En 2017, Wealthsimple a lancé son propre portefeuille d’investissement halal destiné à aider les musulmans à investir dans le respect des principes religieux.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires