La SEC de Thaïlande lance une enquête sur la bourse Zipmex après le gel des retraits.

Zipmex, un échange de crypto qui opère principalement en Thaïlande et Singapour a récemment interrompu ses retraits. Alors que de nombreux investisseurs semblent affectés, la SEC thaïlandaise a lancé une enquête sur cette affaire.

Une enquête ouverte sur les pertes subies des utilisateurs concernés

Selon Reuters, le régulateur thaïlandais et les forces de l’ordre ont commencé leur enquête sur les pertes potentielles supportées par le public. En effet, la SEC recueille les commentaires des utilisateurs de Zipmex concernés via un forum en ligne. L’inspection demande également aux commerçants comment ils ont été affectés par le problème créé par l’échange.

Pour rappel, Zipmex fournit des services principalement en Thaïlande, à Singapour, en Australie et en Indonésie. Cependant, la plateforme a arrêté le retrait le 20 juillet pour maintenir son intégrité. Elle a cité des conditions de marché volatiles et des difficultés financières de ses partenaires commerciaux.

En outre, le rapport souligne que les responsables de Zipmex ont déclaré qu’ils étaient prêts à se conformer à la demande du régulateur. Il a ajouté qu’il est en contact permanent avec les agences gouvernementales.

A voir également : Le PDG de KuCoin désigne l’Inde comme un marché clé et nie les rumeurs d’insolvabilité.

Les fonds Zipmex bloqués sur d’autres plateformes de prêt

Cependant, le service de retrait a repris le soir même en Thaïlande. Alors qu’il a été retardé dans d’autres pays. Le 21 juillet, Zipmex a écrit qu’il prolongeait sa période de maintenance et que le trading resterait désactivé jusqu’à nouvel ordre.

La bourse a révélé plus tard qu’elle avait une exposition d’une valeur de 53 millions de dollars dans Babel Finance et Celsius. Ces 2 sociétés cryptos qui ont étaient victimes du ralentissement du marché. Il a souligné qu’il était en contact régulier avec Babel Finance pour tenter de résoudre son exposition de 48 millions de dollars. Pendant ce temps, le responsable de Babel a souligné qu’il travaillait activement sur le problème pour éviter toute perte d’utilisateurs. 

Par ailleurs, Zipmex a vanté une éventuelle offre d’acquisition. Le potentiel d’un renflouement a été révélé pour la première fois dans une vidéo YouTube où Yimwilai a été vu en pourparlers avec des investisseurs potentiels. La vidéo a depuis été supprimée, mais la société a confirmé via un tweet que des négociations étaient en cours. On ne sait pas si l’investisseur potentiel est FTX, basé aux Bahamas, et sa branche américaine FTX US, qui ont renfloué plusieurs sociétés de cryptographie entravées par le ralentissement actuel du marché.

Pour aller plus loin : Taïwan envisage d’interdire l’utilisation des cartes de crédit pour l’achat des crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires