La propriété immobilière au frais du Bitcoin en Amérique du Sud !

Mercado Libre, le géant du commerce électronique Sud-américain, offre désormais à ses clients la possibilité d’acheter des biens immobiliers en payant avec du Bitcoin (uniquement). Il s’agit d’une sélection de 75 propriétés appartenant à sa nouvelle section “Mercado Libre Inmuebles”. Ces maisons, appartements, lots et terrains situés dans plusieurs villes argentines, dont Buenos Aires, Santa Fe et Cordoba, sont mis en vente par Mercado Libre via sept agences immobilières acceptant le paiement en contrepartie de la fameuse crypto-monnaie : BTC.

Concrètement, le processus mis en place par l’entreprise se veut facile et intuitif, d’abord en contactant l’agence immobilière liée à la propriété, et ensuite en payant le coût de la transaction en bitcoin au taux de change du jour. En parallèle à cela, la marketplace Argentin déploie des actions favorisant la démocratisation des achats en crypto-monnaies, tels des webinaires pour instruire, informer et accompagner les désireux de se lancer dans cette aventure à grande échelle. Mercado Libre estime que les crypto-monnaies sont un « refuge innovant de grande valeur », dû à leur traçabilité, leur rapidité et leur sécurité, ce qui en fait un moyen approprié pour organiser les paiements faciles et disponibles à tout un chacun.

Un contexte sud-américain régné par une dure inflation

L’entreprise implantée dans 18 pays d’Amérique du Sud, possède déjà sa plateforme de paiement sous le nom de Mercado Pago, et ne cesse de s’adapter au contexte actuel de la pandémie mondiale. Un contexte financier particulièrement tendu dans les pays de l’Amérique Latine, où l’inflation et la rareté du dollar poussent la population à envisager des solutions alternatives. C’est principalement cette raison qui motive Mercado Libre à profiter du fait que le marché des biens immobiliers en Argentine se fait depuis des lustres via des transactions en billets verts. En effet, ladite inflation qui dure depuis des années dans cette région du monde, fait que l’Amérique du Sud soit le terrain idoine pour un succès remarquable du Bitcoin, l’Ethereum et d’autres crypto-monnaies. Cette popularité est aussi acquise grâce au cumul de plusieurs éléments, dont la suprématie du dollar dans les opérations d’épargnes des Latino-américains, leur engouement pour les nouvelles technologies et l’attirance de cette nouvelle devise virtuelle à promesses de remplacer le dollar, devenu difficile à encaisser dans ces pays.

Qu’en est-il des autres transactions en crypto-monnaies ?

Dans le reste du monde, les devises virtuelles continuent à faire fureur, créant une finance à part entière et séduisant de plus en plus d’adeptes. Tesla, détenue par Elon Musk, accepte la vente de ses voitures en paiement par Bitcoin, et en plus, stockera les sommes gagnées sans les convertir en devises.

Dans la foulée, plusieurs entreprises acceptent désormais la contrepartie directe en monnaies virtuelles, parmi elles figurent de grandes marques comme IBM dans le domaine de l’informatique, ou encore Starbucks, KFC ou Burger King pour la restauration. D’autres noms comme Amazon, n’acceptent pas directement le paiement crypto mais offrent le chemin des cartes prépayées comme “Bitpay” ou “Crypto.com” qui facilitent l’échange des jetons de la crypto-monnaie pour de l’argent réel.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des