La plateforme Uber Eats se lance dans le service de plats à emporter

0
124

La plateforme Uber Eats qui a été créée par les créateurs d’Uber, a lancé ce mardi une toute nouvelle fonctionnalité en essai à Paris. Cette nouvelle fonction consiste à lancer un service de plats à emporter. Ainsi, les utilisateurs pourront choisir entre se faire livrer directement chez eux, ou aller chercher eux-mêmes leur plat directement au restaurant, et tout cela via l’application.

Connaissez-vous la livraison de plats cuisinés d’Uber Eats ? Si oui, la plateforme a créé un autre service « à emporter ». Ainsi, après être arrivée à Paris il y a de cela trois ans, la plateforme que nous connaissions tous pour ses fameuses livraisons à domicile de plats préparés vient tout juste de lancer une nouvelle fonction. La phase d’essai débute ce mardi 12 mars pour ceux qui vivent à Paris uniquement. Sur l’application, en haut de l’écran, les utilisateurs pourront faire le choix entre le mode « livraison » ou « à emporter ».

Plus concrètement, cela reviendrait à une commande anticipée du plat grâce à l’application pour les utilisateurs. Puis, ils pourront le récupérer chez les restaurateurs concernés. Pour l’instant, l’application compte à peu près 500 partenaires. C’est une nouvelle fonctionnalité qui permettra à la société de s’adapter « au rythme de vie » de sa clientèle, a-t-elle indiqué. De ce fait, ils auront la possibilité de « commander un café ou un petit déjeuner sur le chemin du travail ou éviter de faire la queue pendant l’heure de pointe du déjeuner » a expliqué le directeur général de Uber Eats France, Stéphane Ficaja, dans un communiqué. Bien que la vente à emporter n’a rien de bien nouveau.

De nouvelles opportunités

Cette nouvelle touche sur l’application est une première dans l’Europe entière. En effet, c’est un service qui a déjà été lancé en partenariat avec plus de 1000 restaurants partenaires, au début de l’année à San Diego, Austin, Phoenix et Dallas, et l’idée traverse aussi l’Atlantique, et débarque tout juste en test à Paris. C’est aussi dans la capitale de la France que Uber Eats s’était lancé initialement en 2016, hors des USA et du Canada.

Parmi les 500 restaurateurs partenaires figure, Père et fils, Little, Schwartz’s, Eat Green, Apple, ce qui permettra aux consommateurs d’avoir un large choix. Cette nouveauté donnera de nouvelles opportunités de croissance, et de développement pour les restaurants partenaires. Le gérant du restaurant Panino Giusto et partenaire de Uber Eats, David Galland, se dit plutôt « confiant avec le fait que les clients aient besoin de sortir du bureau » pour chercher à manger sans pour autant attendre longtemps dans la file d’attente.

Déjà en partenariat avec plus de dix mille restaurants à travers toute la France, la société créée par ceux qui ont également fondé Uber va «réfléchir à étendre cette fonctionnalité» en fonction des retours des consommateurs et des restaurateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here