La firme d’Apple pourrait créer sa propre carte bancaire prochainement

0
452

Afin de doper ses revenus tout en renforçant l’attrait de son économie, l’entreprise Apple aurait comme nouveau projet, le lancement d’une carte de crédit, et Goldman Sachs serait son partenaire principal dans cette nouvelle affaire .

L’information

Si on s’en tient au journal Wall Street, le géant californien aurait fait un accord avec la banque Goldman Sachs, afin de leur proposer une carte de crédit, et cela, à partir du printemps prochain. C’est une carte de crédit qui sera liée aux nouvelles fonctions qui sont présentes sur les iPhones, mais elles pourront également aider les utilisateurs à mieux gérer leurs argents.

Qu’est-ce que cela implique ?

Une rumeur qui a déjà duré assez longtemps serait donc sur le point de se réaliser. L’entreprise de Tim cook ajouterait alors une corde à son arc en proposant un service de carte bancaire pour ses utilisateurs. L’entreprise de Cupertino aurait émis une carte de crédit qui serait liée directement à l’application Wallet, qui est aussi au cœur de la fonction Apple Pay. Elle permettra ainsi à tous ses utilisateurs de définir les plafonds de dépenses, de gérer les récompenses ainsi que les offres de fidélisation, mais aussi de gérer leurs propres comptes, déclare encore le journal Wall Street.

De ce fait, cette carte bancaire proposerait une option cash back de 2 % environ sur la plupart des achats effectués. Selon les sources du quotidien financier, le fait de faire des achats avec cette carte pourrait donner aux utilisateurs le droit d’avoir un taux supérieur sur le remboursement. Les toutes premières cartes, qui vont utiliser le réseau Mastercard, devraient tout d’abord être fournies aux employés d’Apple au cours des prochaines semaines, et le service pourrait être lancé officiellement un peu plus tard cette année, il serait même probable que ce soit déjà disponible dès le printemps.

Dans quel contexte ?

En octobre 2014, le géant Californien lance de manière officielle son service Apple Pay, une façon de dématérialiser sa carte bancaire afin de payer ses produits, notamment, les iPhones, les iPads ou aussi la Watch sur les terminaux compatibles avec le mode de paiement « sans contact ». C’est une initiative qui s’inscrit dans le développement à marche forcée des services dans la société que dirige le milliardaire Tim Cook, écho à la chute des ventes des iPhones.

D’ailleurs, en 2017, le PDG de la société ambitionnait plus de 50 milliards de dollars comme chiffre d’affaires d’ici 2020 grâce aux services. Et il se peut que cet objectif soit atteint étant donné qu’à la fin des exercices fiscaux en 2018, Apple a déjà pu représenter 37,19 milliards de dollars au cours de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here