Jack Ma fait ses adieux à Alibaba, le géant de l’e-commerce poursuit son aventure

0
188

C’est à l’occasion de la date de son 55ème anniversaire, que Jack Ma, l’homme le plus riche de la Chine, a entamé sa retraite. Le fondateur d’Alibaba avait déjà annoncé cet évènement depuis l’année dernière, lors de la fête de ses 54 ans, afin de préparer une sortie en douceur. Il avait alors dévoilé son plan de succession, pour confier l’œuvre de sa vie à des dirigeants issus d’une plus jeune génération.

L’homme d’affaires avait déjà cédé son poste de CEO (directeur général exécutif) en 2013, et occupait depuis la place de président exécutif. Actuellement, il restera membre du conseil d’administration du groupe jusqu’en 2020, tout en continuant à être le principal conseiller de son successeur à la tête du conseil d’administration, l’actuel président directeur général Daniel Zhang.

Jack Ma continuera également à être l’ambassadeur de la firme au niveau international et conservera, certainement, toujours une grande emprise sur son entreprise.

Jack Ma, le patron d’Alibaba entame une retraite dorée après la création de son empire

Le parcours incroyable de Jack Ma qui inspire de nombreux entrepreneurs et dirigeants d’entreprise entame une nouvelle page ce mardi. L’emblématique fondateur d’Alibaba a fêté son anniversaire et sa mise en retraite au stade de Hangzhou, sa ville natale, en compagnie de 80 000 de ses salariés conviés pour l’occasion.

Jack Ma a réussi à faire d’Alibaba un géant de l’e-commerce chinois et international

Alibaba et Jack Ma ont fêté ensemble leur vingtième anniversaire au soir de ce mardi 10 septembre 2019, sous l’acclamation de plus de 80 000 personnes. Un grand spectacle a en effet été organisé pour cet évènement, qui célèbre également le départ du grand patron de l’entreprise. A 55 ans, celui-ci vient de transmettre officiellement la direction du groupe à Daniel Zhang, qui prend ainsi place à la tête de son Conseil d’administration.

Cette transition couronne le parcours de l’ancien petit professeur d’anglais qui avait aussi promené les touristes dans la région et effectué des livraisons en tricycle. Il lègue en effet un véritable empire à la génération qui lui succède, avec une entreprise qui bénéficie d’une capitalisation boursière de plus de 470 milliards de dollars.

Actuellement, Alibaba sert plus de 675 millions d’utilisateurs de part le monde. En plus de l’e-commerce, le groupe étend ses activités dans le divertissement, le paiement mobile, les services financiers et le cloud computing. Depuis sa création dans l’appartement de Jack Ma en 1999, cette plateforme e-commerce cumule maintenant plus d’utilisateurs qu’Amazon et eBay réunis, pour un chiffre d’affaires de plus de 72 milliards de dollars prévu pour cette année. La réussite de l’entreprise a dépassé les espérances de son fondateur, qui avait à l’époque emprunté 60 000 dollars auprès de quelques amis pour financer son projet.

Jack Ma, entrepreneur malgré lui, enseignant dans l’âme

Ayant été le premier site de vente en ligne qui a été lancé en Chine, Alibaba a permis aux Chinois d’accéder à une grande diversité de produits de meilleure qualité et a ainsi grandement modifié les habitudes de consommation. C’est notamment avec la création de la filiale Taobao en 2003, que Jack Ma fait profiter au groupe du principal site de vente en gros et en détail dans le pays. Si le site Alibaba est dédié à la vente en gros au niveau international, le groupe bénéficie également de la plateforme mondiale Aliexpress pour la vente au détail. Le lancement de la solution de paiement mobile Alipay a également permis au groupe de bénéficier d’un levier de croissance innovant.

Cependant, Jack Ma déclare en 2016, lors d’un séminaire économique organisé en Russie, qu’il voulait simplement gérer une petite entreprise, mais que celle-ci a trop grossi. En ayant annoncé sa retraite l’année dernière, il a également déclaré vouloir maintenant dédié le reste de sa vie à des activités plus philanthropiques, comme l’enseignement, lequel a toujours été sa passion.

Alibaba s’ouvre à une autre ère de son histoire sous le patronage de Daniel Zhang

Le départ de Jack Ma a lieu dans un contexte politique et économique difficile pour le pays, mais surtout pour les entreprises privées. En effet, alors que la guerre commerciale entre la Chine et les USA fait rage et accélère le ralentissement économique du pays, les entreprises d’Etat renforcent leurs positions centrales soutenues par le régime de Xi Jiping.
Pour Daniel Zhang, le successeur du fondateur d’Alibaba, trouver d’autres relais de croissance est essentiel pour faire face à une nouvelle crise mondiale qui a déjà commencé. A 47 ans, le nouveau patron du groupe se distingue par sa grande discrétion et bénéficiera toujours de la présence de son mentor, Ma Yun alias Jack Ma, à ses côtés.

D’ailleurs, celui-ci a adressé une dernière lettre aux actionnaires de l’entreprise pour dévoiler ses ambitions pour Alibaba. Il explique ainsi que le groupe dispose des atouts nécessaires pour croître durablement durant les 102 ans à venir. Il prévoit également l’atteinte du seuil de 2 milliards de consommateurs d’ici 2036, soit le tiers de la population mondiale, et l’intégration de 100 millions d’entreprises sur la plateforme. Il rassure également qu’en 2020, il deviendra lui aussi un simple actionnaire et qu’il continuera toujours de veiller à ce que l’avenir de l’entreprise suive la voie qu’il a tracé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here