InventisBio lève 147 millions de dollars en financement de série D


soins de santé

InventisBio, une société de biotechnologie au stade clinique basée à Shangai, en Chine, dédiée à la recherche et au développement de médicaments innovants à petites molécules, a clôturé un financement de série D de 147 millions de dollars.

La société était dirigée par la filiale de Hillhouse GL Ventures, suivie de Qiming Venture Partners, Janchor, AIHC Capital, Matrix Partner China, Dyee Capital, E Fund Capital et d’autres investisseurs. Les actionnaires existants, dont Lilly Asia Venture, OrbiMed Asia, Pudong Innotek, AdvanTech Capital et CMB International, ont poursuivi leur soutien.

Dirigée par le Dr Yaolin Wang, président-directeur général, InventisBio est une société de biotechnologie innovante qui se concentre sur la recherche et le développement de médicaments propriétaires à petites molécules pour le traitement du cancer et des maladies métaboliques.
Actuellement, InventisBio a trois produits pharmaceutiques en phase de développement clinique intermédiaire à avancé, et un nouveau produit vient d’entrer dans l’étude clinique de phase I. Parmi eux, le D-0502 est un dégrader sélectif oral des récepteurs aux œstrogènes (SERD), qui agit également comme un antagoniste des récepteurs aux œstrogènes, avec un potentiel thérapeutique pour le traitement du cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs.

En outre, la société a développé indépendamment un inhibiteur de la tyrosine kinase EGFR-T790M de troisième génération BPI-D0316 et a octroyé une licence en Chine à Betta Pharma. Ce produit fait actuellement l’objet d’essais d’homologation pour le traitement de première et de deuxième intention des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules muté par l’EGFR et les essais progressent rapidement.

Les fonds levés dans ce cycle seront principalement utilisés pour soutenir les produits actuels de la société dans les études cliniques de phase II en Chine et aux États-Unis, y compris les essais D-0502 dans le cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs et les essais D-0120 dans la goutte. Ce cycle soutiendra également le développement clinique mondial d’autres nouveaux médicaments par la société et permettra d’élargir davantage le portefeuille de produits et l’équipe de la société.

FinSME

29/09/2020

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires