Intel va supprimer des emplois en raison de la chute de la demande de PC

En raison de la baisse de la demande de PC, Intel va supprimer des milliers d’emplois. La société a annoncé que les suppressions d’emplois seront effectuées dans le monde entier et concernent principalement les employés de niveau inférieur.

Intel supprime des milliers d’emplois en raison de la baisse de la demande de PC

Intel, le géant américain des semi-conducteurs, a annoncé qu’il allait supprimer 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de ses effectifs, en raison de la baisse de la demande de PC. Cette réduction des effectifs sera effectuée d’ici la fin du mois de juin et devrait permettre à Intel de réaliser des économies d’environ 1,4 milliard de dollars par an.

Cette décision intervient alors que le marché des PC est en recul de 8,3% au premier trimestre selon les dernières données publiées par Gartner. La baisse des ventes de PC est principalement due à la forte croissance des smartphones et des tablettes, qui prennent une part croissante du marché des appareils mobiles.

Intel a indiqué que les suppressions d’emplois seront effectuées à travers le monde et concerneront principalement les employés de bureau. La société prévoit également de fermer certains sites et bureaux dans le monde entier.

Intel n’est pas le seul à souffrir de la baisse du marché des PC. Les fabricants de PC tels que Lenovo, HP et Dell ont également annoncé des suppressions d’emplois ces derniers mois.

La baisse de la demande de PC entraîne la suppression de milliers d’emplois chez Intel

La baisse de la demande de PC entraîne la suppression de milliers d’emplois chez Intel. La société a annoncé qu’elle supprimerait 12 000 emplois, soit 11% de son personnel, d’ici la fin du mois de juin. La baisse de la demande de PC est la principale cause de cette réduction d’effectifs. En raison de la pandémie de coronavirus, les gens ont acheté moins de PC et les entreprises ont reporté leurs achats d’ordinateurs. Intel prévoit que la demande de PC baissera de 9% en 2020. La société a déjà annoncé des suppressions d’emplois au cours des dernières années, notamment en raison de la concurrence accrue des processeurs graphiques (GPU) pour les ordinateurs portables. Cette année, Intel a également été confrontée à des retards dans la production de ses nouveaux processeurs 10 nm.

Intel va supprimer des milliers d’emplois: la faute à la baisse de la demande de PC

Intel, le géant américain des microprocesseurs, a annoncé qu’il allait supprimer 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de ses effectifs, en raison de la baisse de la demande de PC. Cette baisse est due à plusieurs facteurs, dont la concurrence des tablettes et des smartphones, qui prennent une part croissante du marché des appareils mobiles.

Intel a indiqué que les suppressions d’emplois seraient effectuées d’ici fin 2017 et que le plan visait à réduire les coûts de 1,4 milliard de dollars par an. La société a précisé que les suppressingions d’emplois seraient accompagnées d’une augmentation des investissements dans les domaines des technologies de l’informatique moderne, comme l’intelligence artificielle et l’informatique en nuage.

Cette annonce intervient alors que Intel a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3% au premier trimestre de 2016, à 13,7 milliards de dollars, mais inférieur aux attentes des analystes. Le bénéfice net a quant à lui augmenté de 5% à 2,6 milliards de dollars.

Intel a indiqué que la baisse du marché des PC portables était en partie due à la forte concurrence exercée par les tablettes et les smartphones. Les analystes estiment que le marché des PC portables devrait encore diminuer cette année, après une baisse de 10% en 2015.

Des milliers d’emplois supprimés chez Intel à cause de la baisse de la demande de PC

La société d’informatique Intel a annoncé jeudi qu’elle allait supprimer 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de son personnel, en raison de la baisse de la demande de PC. C’est la plus importante réduction d’effectifs annoncée par Intel depuis 2006.

Intel prévoit de supprimer 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de son personnel, en raison de la baisse de la demande de PC. C’est la plus importante réduction d’effectifs annoncée par Intel depuis 2006. La société d’informatique a annoncé jeudi que les suppressions d’emplois seraient effectuées au cours des mois à venir. Environ 60% des postes supprimés seront situés en dehors des États-Unis.

La baisse de la demande de PC est principalement due à la substitution des ordinateurs personnels par les smartphones et les tablettes, qui prennent une part croissante du marché des appareils mobiles. Les analystes estiment que les ventes mondiales de PC ont chuté de 10% au cours du premier trimestre de 2016, selon les données publiées par Gartner.

Intel a indiqué que la réduction des effectifs permettrait d’économiser 1,4 milliard de dollars par an. La société prévoit également une charge exceptionnelle de 750 millions de dollars au cours du deuxième trimestre en raison des suppressions d’emplois.

Après l’annonce des suppressions d’emplois, le cours de l’action Intel a augmenté de 2,5% en after-hours jeudi soir.

Intel: des milliers d’emplois supprimés en raison de la baisse de la demande de PC

Des milliers d’emplois seront supprimés chez Intel en raison de la baisse de la demande de PC. La société a annoncé que les suppressions d’emplois seront effectuées dans le monde entier et toucheront principalement les employés de niveau inférieur. Les suppressions d’emplois devraient permettre à Intel de réaliser des économies annuelles d’environ 1,4 milliard de dollars.

Intel a indiqué que la baisse de la demande de PC était due à plusieurs facteurs, notamment la poursuite de la migration vers les appareils mobiles, la concurrence accrue des Chromebooks et la baisse des prix des PC. La société a également cité la pandémie de coronavirus comme un facteur ayant contribué à la baisse de la demande de PC.

Les suppressions d’emplois devraient être terminées d’ici la fin du mois de juin. Intel a déclaré qu’il prévoyait de déposer une demande auprès du gouvernement américain pour obtenir des aides financières destinées aux employés licenciés.

Intel a annoncé qu’il supprimerait des milliers d’emplois en raison de la baisse de la demande de PC. La société a expliqué que la baisse de la demande est due à la migration des consommateurs vers les appareils mobiles. Intel prévoit de supprimer 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de son personnel. La société a indiqué qu’elle allait investir dans les technologies de l’Internet des objets et de l’informatique en nuage, qui sont en croissance.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Meilleur outil Pinterest

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il permet d’organiser et de partager des images jugées intéressantes et stimulantes. Pour pleinement

Acheter action Mastercard

Mastercard est une entreprise américaine spécialisée dans les services de paiement. Elle propose une large gamme de services de paiement, notamment des cartes de crédit,