Inkblot Therapy collecte 700 000 dollars supplémentaires, ce qui porte le placement privé à 1,7 million de dollars canadiens


La société Inkblot Therapy, basée à Toronto, qui utilise des algorithmes de correspondance pour mettre en relation les clients avec des conseillers en santé mentale, a réuni 700 000 dollars canadiens pour la deuxième tranche de son placement privé. Cette deuxième tranche de financement porte le total recueilli dans le cadre du placement privé d’Inkblot à 1,7 million de dollars canadiens.

En raison de COVID-19, Inkblot renonce également à ses frais d’embarquement et d’accès à la plate-forme jusqu’au 30 juin.

Les investisseurs comprennent Amplify Capital (anciennement MaRS Catalyst Fund), avec la participation de Good&Well, Active Impact Investments, The Good Fund, et plusieurs investisseurs providentiels basés à Toronto. Inkblot a levé 1 million de dollars canadiens lors de la première tranche de ce cycle de financement en janvier.

Luke Vigeant, co-fondateur et PDG d’Inkblot, a déclaré à BetaKit que depuis que la société a réalisé la première partie de cette augmentation, Amplify Capital et Good&Well ont doublé le montant de leur souscription, et la start-up a pu trouver de nouveaux investisseurs. Inkblot avait initialement pour objectif de lever 500 000 dollars supplémentaires, ce qui fait que ce tour a été sursouscrit de 200 000 dollars.

Ce financement sera utilisé pour accroître la clientèle d’entreprises d’Inkblot au Canada et aux États-Unis, ainsi que pour soutenir ses principaux partenaires et son réseau de fournisseurs aux États-Unis, afin de répondre à la demande au sud de la frontière.

« Cet investissement intervient à un moment charnière dans le monde des services virtuels de santé mentale », a déclaré M. Vigeant. « Ce fut la semaine la plus chargée de l’histoire de la société, nous travaillons très dur pour que toutes les entreprises, les écoles et les personnes qui nous contactent puissent obtenir un soutien supplémentaire en cette période de besoin ».

RELATIVES : Voici comment les entreprises #CDNtech s’impliquent lors de COVID-19

Inkblot a développé une plateforme en ligne qui utilise un algorithme pour mettre en relation les employés d’une entreprise avec des conseillers en santé mentale, en fonction des besoins et des préférences des employés. Inkblot vise à réduire ce qu’elle appelle les obstacles créés par le manque de thérapeutes en santé mentale dans les grandes villes.

La plate-forme de correspondance est disponible au Canada et aux États-Unis. Au Canada, la première séance de conseil sur Inkblot est gratuite, tandis que les séances de 30 minutes suivantes sont à 37,50 $. Inkblot a déclaré que les séances de conseil sont remboursables dans le cadre de nombreux régimes d’avantages sociaux.

En raison de la pandémie COVID-19, Inkblot renonce à ses frais d’embarquement et d’accès à la plateforme jusqu’au 30 juin. Cette mesure vise à soutenir les membres de l’équipe qui bénéficieraient d’un entretien avec un conseiller pendant cette période. L’entreprise s’est également engagée à travailler avec des organisations pour fournir des soins si leurs prestations actuelles ne permettent pas aux équipes d’accéder à un soutien en matière de santé mentale.

Inkblot a été fondée en 2015 et est diplômée du programme Techstars Toronto Accelerator de 2019.

Source de l’image Buvard d’encre via Twitter



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires