Hamzah Nassif rejoint Real Ventures en tant que second partenaire à Toronto


La société de capital-risque Real Ventures, basée à Montréal, a nommé Hamzah Nassif comme second partenaire de la société de capital-risque basée à Toronto.

« Il est temps pour le Canada… d’être mieux représenté parmi les plus grandes marques technologiques du monde. »

Nassif rejoint Janet Bannister, qui a été nommée associée directrice en janvier et dirige le bureau de Toronto du Real. Dans son nouveau rôle, Nassif sera chargé de travailler avec les entreprises existantes et les nouvelles entreprises du portefeuille, et de soutenir les efforts continus de l’entreprise pour renforcer les pôles technologiques du Canada.

« Il est temps pour le Canada d’être le plus grand bénéficiaire des innovations qu’il met au monde et d’être mieux représenté parmi les plus grandes marques technologiques du monde », a déclaré M. Nassif. « J’ai hâte de travailler avec la prochaine génération de fondateurs motivés par leur mission et qui veulent construire les prochaines grandes marques technologiques innovantes du monde ».

Nassif a été à la fois investisseur et ingénieur. Il a commencé par travailler avec les puces multiprocesseurs de première génération de Qualcomm au Colorado pendant neuf ans, avant de travailler avec des startups au Moyen-Orient.

RELATIVES : Janet Bannister nommée associée directrice de Real Ventures

En 2012, Nassif a cofondé iMENA, un créateur de capital-risque qui a développé et investi dans plusieurs start-ups de marchés en ligne, où il a aidé les fondateurs à lever 90 millions de dollars US de capital-risque pour leurs start-ups, a géré un portefeuille de 44 millions de dollars US d’investissements de capital-risque en phase de démarrage, et a exécuté plus d’une vingtaine de transactions pour un volume total de 222 millions de dollars US.

Fondée en 2007, Real a investi dans plus de 280 entreprises à travers cinq fonds et gère actuellement 330 millions de dollars. M. Bannister a déclaré qu’avant la nomination de M. Nassif, la société cherchait depuis un certain temps un partenaire pour rejoindre le bureau de Toronto.

« Depuis que nous avons rencontré Hamzah, nous avons été impressionnés par sa chaleur, sa perspicacité, sa passion pour la technologie canadienne et sa volonté de contribuer à la création de grandes entreprises et d’entrepreneurs », a déclaré M. Bannister. « Nous sommes impatients de travailler avec lui et nous vous invitons à en savoir plus sur les raisons pour lesquelles il a choisi de rejoindre notre équipe et notre communauté, comme il le dit lui-même ci-dessous.

RELATIVES : Une nouvelle année record pour la capital-risque canadienne : l’AI, FinTech et la cybersécurité atteignent de nouveaux sommets

Après son passage à iMENA au Moyen-Orient, Hamzah a choisi de s’installer au Canada. Avant de rejoindre Real et après son arrivée à Toronto, il a déclaré que deux des premiers membres de l’écosystème avec lesquels il s’est lié étaient le fondateur d’une société soutenue par Real et Sam Haffar, actuel associé de Real, lorsqu’il a débarqué à Toronto. Il a déclaré que la visibilité de Real dans l’écosystème et son engagement dans les startups l’ont incité à rejoindre la société.

Outre les start-ups, Real a soutenu un certain nombre d’initiatives et de programmes dans l’écosystème technologique canadien, notamment en transposant le programme d’accélérateur Techstars à Toronto et à Montréal. Le programme accélérateur de la société, FounderFuel, offre un mentorat et un encadrement par des entrepreneurs confirmés pendant une résidence de trois mois à la Maison Notman de Montréal.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Real Ventures.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires