Grayscale achète la moitié de l’Ethereum nouvellement exploité (ETH)

0
184



La plateforme d’investissement institutionnel Grayscale a acheté un Ethereum sur deux nouvellement exploité jusqu’à présent cette année, au nom de ses investisseurs. Au 24 avril, elle avait acheté 48,4 % de toutes les pièces extraites depuis le début de l’année 2020.

Grayscale a acheté 756 539 ETH depuis le début de cette année. La quantité d’ETH exploitée sur la même période est de 1 563 245 ETH, soit environ la moitié.

Le fonds Ethereum Trust de Grayscale permet aux investisseurs institutionnels d’acheter des titres qui suivent la valeur d’Ethereum – avec une prime de 400 %. Il permet aux investisseurs de s’exposer à Ethereum sans avoir à en posséder. Pour ce faire, Grayscale doit conserver de grandes quantités d’Ethereum dans ses avoirs.

L’éthereum est la deuxième plus grande cryptocouronne par la capitalisation boursière. Tout comme Bitcoin, les mineurs doivent effectuer des calculs complexes dans une course à la preuve du travail pour extraire de nouvelles pièces. Cependant, la cryptocouronne est en train d’être transférée vers un nouveau système de preuve d’achat, qui distribuera les nouvelles pièces proportionnellement à ceux qui en détiennent déjà de grandes quantités.

Avec l’arrivée soudaine du nouvel Ethereum, Grayscale détient désormais 1,1% de l’ensemble de son stock en circulation. Ce n’est pas un problème avec son algorithme consensuel actuel, mais ce sera davantage un problème lorsqu’il passera au système de preuve d’achat.

Hypothétiquement, si Grayscale devait acquérir 50 % de l’offre d’Ethereum en circulation, elle pourrait s’attaquer au réseau, en étant capable de censurer les transactions et de les défaire temporairement. Avec seulement un pour cent, il est encore loin de se rapprocher de ce chiffre – mais l’augmentation rapide et récente de ses achats pourrait l’accélérer dans cette direction.

Avec seulement un pour cent, on est encore loin de se rapprocher de ce chiffre – mais à ce rythme.

Grayscale est la propriété de Digital Currency Group, un véhicule d’investissement qui a des liens avec des centaines de projets dans l’écosystème de la cryptographie. Son fondateur, Barry Silbert, a soutenu Ethereum Classic (ETC) lors de sa scission controversée avec – ce que l’on appelle aujourd’hui – Ethereum.

En 2018, Silbert a déclaré que le Digital Currency Group avait 25 % de son bilan dans Ethereum Classic, avec zéro dans Ethereum. Il a déclaré qu’à part les cinq pièces dans lesquelles il avait investi – dont Bitcoin, Zcash, Decentraland et Zencash – toutes les autres cryptocurrences vont atteindre zéro, y compris Ethereum.

Espérons que c’est sa supposition, et non l’objectif de Grayscale.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here