Google ouvre deux autres accélérateurs aux startups canadiennes alors que la télécommande devient la nouvelle réalité


Google a ouvert deux autres accélérateurs aux startups canadiennes, car la nouvelle réalité distante facilite l’offre des programmes à travers l’Amérique du Nord.

Le géant de la technologie lance un tout nouvel accélérateur à la disposition des startups canadiennes et a ouvert la disponibilité aux Canadiens pour un autre de ses programmes d’accélérateurs. Cela porte à quatre le nombre total de programmes d’accélérateurs de Google pour les startups et les fondateurs canadiens après le lancement de deux accélérateurs axés sur le Canada l’année dernière.

«Le pivot vers le virtuel a vraiment accéléré notre capacité à développer la programmation pour générer des synergies entre les marchés.»

Les quatre accélérateurs ouverts aux fondateurs canadiens représentent une augmentation significative par rapport à il y a deux ans, lorsque Google n’avait pas de tels programmes spécifiques au Canada.

En plus des nouveaux programmes, Google accepte également les candidatures pour les deuxièmes cohortes de ses accélérateurs canadiens existants.

Les programmes nouveaux et renouvelés indiquent l’intention de Google d’exploiter davantage l’écosystème canadien des startups. En 2020, Google a annoncé son intention d’agrandir et d’ouvrir trois bureaux à travers le Canada – à Toronto, Kitchener-Waterloo et Montréal – avec un engagement à embaucher environ 3500 nouveaux employés.

S’adressant récemment à BetaKit, Ashley Francisco, responsable de l’écosystème des startups au Canada chez Google, a affirmé que ces derniers renouvellements et lancements d’accélérateurs faisaient partie du désir de l’entreprise d’accroître sa présence au Canada.

«Passer de l’absence d’accélérateur au Canada en 2019 à deux offres de programmes en 2020 et quatre en 2021 est, espérons-le, un clin d’œil à ce que les fondateurs canadiens peuvent s’attendre à voir à l’avenir», a-t-elle déclaré.

Francisco a confirmé que les quatre programmes d’accélérateur disponibles pour les startups canadiennes fonctionneront virtuellement, notant que Google a vu ses applications d’accélérateur «doubler immédiatement» après avoir basculé vers un format virtuel.

CONNEXES: Le nouvel accélérateur Kitchener-Waterloo de Google reflète l’évolution de l’engagement envers le Canada

«Le pivot vers le virtuel a vraiment accéléré notre capacité à développer la programmation pour générer des synergies entre les marchés avec une programmation qui était déjà planifiée. Tout cela… sert à offrir plus à l’écosystème dans son ensemble », a ajouté Francisco.

Google lance un nouvel accélérateur: Voice AI, qui est disponible pour les startups partout en Amérique du Nord. Le programme est conçu pour amener les programmes, les produits, les personnes et la technologie de Google aux entreprises de technologie vocale à travers l’Amérique du Nord.

En plus du mentorat et du soutien technique aux projets, l’accélérateur Voice AI se concentrera sur la conception de produits, l’acquisition de clients et le développement du leadership pour les fondateurs. Voice AI fonctionnera de mars à mai.

Google met également son programme Black Founders à la disposition des Canadiens. Lancé l’année dernière, ce programme sera ouvert en 2021 aux startups canadiennes et américaines. Les fondateurs sélectionnés sont invités à décrire les principaux défis techniques auxquels leur startup est confrontée, puis sont jumelés à des experts compétents de Google pour les aider à résoudre ces défis. Le programme se déroulera d’août à octobre.

En plus de lancer ces deux programmes au Canada, Google Canada Accelerator, qui est un programme de trois mois pour les startups de série A lancé l’année dernière, accepte actuellement les candidatures pour sa deuxième cohorte. L’accélérateur canadien Google pour les startups représentait le premier accélérateur de la société de la Silicon Valley au Canada et le 12e dans le monde. La deuxième année du programme se déroulera d’avril à juin.

CONNEXES: Sept startups des Prairies à surveiller en 2021

Francisco a noté que, comme l’année dernière, Google prévoyait de maintenir cet accélérateur indépendant de la verticale, mais a souligné des développements intéressants pour Google au cours de la dernière année qui pourraient informer la cohorte, en particulier dans le cloud computing et l’acquisition par Google du développeur de lunettes intelligentes North.

Le programme d’accélération des femmes fondatrices de Google, qui a également été créé l’année dernière et est disponible pour les fondateurs au Canada et aux États-Unis, entame sa deuxième cohorte en septembre. Ce programme de trois mois est destiné aux startups dirigées par des femmes et se poursuivra jusqu’en novembre.

La cohorte des femmes fondatrices de l’année dernière comprenait cinq startups canadiennes, telles que Coconut Software, basée à Saskatoon, Livestock Water Recycling de Calgary et My Intelligent Machines (MIM) de Montréal.

En plus des initiatives axées sur les talents canadiens, Google Canada a également soutenu financièrement un certain nombre d’acteurs de l’écosystème dans le pays. L’institut d’intelligence artificielle (IA) MILA a reçu un investissement de près de 4 millions de dollars de Google en novembre et Google a fourni un investissement de 1 million de dollars à l’initiative ShopHERE de Digital Main Street, qui a ensuite été rebaptisée ShopHEREhere propulsée par Google.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires