Facebook concentre ses efforts dans la création de sa propre crypto-monnaie

0
431

Facebook Inc. travaille actuellement sur la création d’une crypto-monnaie qui permettra aux utilisateurs de transférer de l’argent sur l’application de messagerie WhatsApp. Ils comptent réaliser ce projet en se concentrant d’abord sur le marché des envois de fonds en Inde, selon une source qui aurait accès au dossier.

En quoi cela consiste ?

La société est en train de développer un « stablecoin » – un type de monnaie numérique indexée sur le dollar américain, afin de minimiser la volatilité comme toutes les monnaies virtuelles que l’on connaît actuellement. Le géant américain Facebook est cependant loin de boucler le projet, car il travaille toujours sur la stratégie pour réaliser une devise qui se démarque des devises ordinaires, et arriver à atteindre la stabilité de celle-ci.

Il était prévisible depuis longtemps à ce que Facebook se lance dans les services financiers, après avoir engagé l’ancien président de PayPal, David Marcus, pour exécuter son application Messenger en 2014. En mai, ce dernier est devenu le responsable des initiatives de l’entreprise en matière de blockchain, qui n’ont pas fait l’objet de discussions publiques détaillées. Le groupe a également connu une période de recrutement pour renforcer son équipe, qui compte maintenant environ 40 personnes juste pour le volet blockchain (Source LinkedIn). Selon un porte-parole de l’entreprise lors d’un communiqué “ Comme de nombreuses autres entreprises, le groupe explore les moyens de tirer parti de la puissance de la technologie de la blockchain. Cette nouvelle petite équipe explore de nombreuses applications différentes… »

Pourquoi l’Inde ?

WhatsApp, l’application de messagerie mobile cryptée, qui fait partie du groupe, est très populaire en Inde avec plus de 200 millions d’utilisateurs. Le pays occupe également la première place mondiale en ce qui concerne les envois de fonds. En effet selon la Banque mondiale, en 2017, 69 milliards de dollars ont été envoyés en Inde. L’année passée a donc été marquée par une grande expansion des projets de cryptographie liés aux billets de banque. À un moment donné, il y avait plus de 120 projets liés à ce thème, selon Stable.Report, un site Web qui répertorie les jetons stables. Le concept a été créé pour créer une pièce numérique qui serait beaucoup plus facile à utiliser pour les achats quotidiens, car elle serait plus stable que des monnaies telles que Bitcoin.

L’idée s’est révélée difficile à concrétiser dans la vie réelle, avec au moins un projet prestigieux clôturé au cours des dernières semaines. Une base stable connue sous le nom de Basis a récemment fermé ses portes après huit mois. La société basée à Hoboken, dans le New Jersey, a déclaré qu’il n’y avait pas de solution apparente pour être classé en tant que titre, par opposition à une monnaie, ce qui pourrait réduire considérablement le nombre d’acheteurs potentiels. L’effondrement a eu lieu peu après que Basis ait recruté des donateurs bien connus comme Andreessen Horowitz et Kevin Warsh, un ancien gouverneur de la Réserve fédérale américaine.

Facebook et Inde : une affaire qui marche !

Facebook, qui compte 2,5 milliards d’utilisateurs dans le monde, un chiffre d’affaires annuel de plus de 40 milliards de dollars et une plus grande expérience en matière de réglementation, a peut-être plus de chances de créer une devise stable. Ce serait la première grande entreprise de technologie à lancer un tel projet. Les relations de la société avec l’Inde ont été tendues, principalement parce que certaines fausses informations transmises par WhatsApp ont provoqué des violences dans ce pays. Pourtant, Facebook voit une formidable opportunité de croissance dans le pays.

L’Inde compte 480 millions d’utilisateurs Internet, juste derrière la Chine. Ce chiffre devrait atteindre 737 millions d’ici 2022, selon Forrester Research Inc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here