En six ans, les selfies ont fait plus de morts que… les requins

0
248

Depuis 2011, les imprudences liées aux selfies ont fait en moyenne 43 morts par an, contre six dans des attaques de requin, selon une étude indienne.

Le selfie est presque entré dans nos gestes du quotidien. Et pourtant, il est plus meurtrier que les attaques de requin. Voilà le résultat d’une étude indienne parue récemment dans le Journal of Family Medecine and Primary Care.

43 morts par an

Selon les calculs de cette étude titrée « Le selfie, une aubaine ou un fléau ? », les selfies ont tué 259 personnes entre octobre 2011 et novembre 2017, soit en moyenne 43 morts par an. Les requins, eux, ne tuent « que » six personnes par an en moyenne. Les morts provoquées par des selfie imprudents ne sont cependant pas comptabilisées officiellement par les autorités. Pour effectuer ce décompte, les chercheurs ont donc écumé la presse du monde entier à la recherche de faits divers autour de l’utilisation du smartphone.

Surtout chez les jeunes et surtout en Inde

Un bilan plus détaillé par année révèle que le nombre de morts liées aux selfies a connu une hausse à partir de 2016. Seuls trois morts sont à déplorer en 2011. En 2015, le bilan atteint 50 morts, avant d’atteindre un maximum de 98 en 2016. Les victimes sont dans leur majorité âgées de moins de 30 ans, ce qui n’est guère étonnant, cette tranche d’âge étant plus adepte de l’autoportrait. Les localisations des morts, elles, sont concentrées pour moitié en Inde où les selfies de groupe sont particulièrement à la mode. Les autorités du pays, conscientes du problème, ont déjà pris des mesures pour mettre fin à ces drames. A Bombay notamment, la municipalité a décrété 16 « zones de non-selfies »  après plusieurs morts sur ces lieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here