EdTech VC Brighteye Ventures détient la première clôture du deuxième fonds, à 54 M $


Brighteye Ventures

Brighteye Ventures, une société de capital-risque edtech basée à Londres, au Royaume-Uni et au Luxembourg, a annoncé la première clôture de 54 millions de dollars de son deuxième fonds.

Cela a porté les actifs sous gestion à plus de 112 millions de dollars.

Le financement est venu d’investisseurs existants et nouveaux, principalement des Family Offices internationaux, avec une deuxième clôture prévue en 2021 pour accueillir les investisseurs institutionnels.

Fondé en 2017, Brighteye Ventures est un fonds axé sur la thèse investissant dans des startups qui améliorent l’apprentissage et les aident à se développer en Europe et en Amérique du Nord.

Avec le nouveau financement, la société investira dans 15 à 20 entreprises au cours des trois prochaines années au stade de l’amorçage et de la série A et émettra des chèques jusqu’à 5 millions de dollars.

Brighteye Advisors, basée à Paris et Londres, est le seul conseiller du fonds. Ses deux partenaires, Alex Latsis et Benoit Wirz, construisent et investissent dans des startups edtech européennes et nord-américaines depuis plus d’une décennie.

Brighteye Ventures a été l’un des premiers investisseurs dans Ornikar, une grande école de conduite en ligne en France desservant plus de 1,6 million d’étudiants, et qui vient de s’étendre en Espagne depuis la France, ainsi que Tandem, la plateforme d’apprentissage des langues peer-to-peer basée à Berlin avec plus de 10 millions de membres qui ont récemment levé un tour de série A de 4,5 millions de livres sterling.

Le portefeuille actuel comprend également Zen Educate, une plate-forme d’enseignants dynamiques au Royaume-Uni, et Epic! une plateforme de lecture présente dans plus de 90% des écoles américaines.

Brighteye élargira son équipe de conseillers pour soutenir le nouveau fonds et prévoit de passer de trois à dix membres au cours des 12 prochains mois. David Guerin a été promu Principal pour gérer la conclusion de transactions et le support de portefeuille à Paris, et la société prévoit d’ouvrir une présence dans la région DACH d’ici l’été 2022.

FinSME

15/10/2020

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

EarnX change la donne avec les NFT

Ce n’est pas souvent que les plates-formes NFT entrent en scène et offrent la valeur d’une utilité tangible qui peut être utilisée rapidement. Entrez EarnX,