Dropshipping : les erreurs fatales à éviter

0
143

Le dropshipping est LA nouvelle tendance du web. Plébiscité par ceux qui veulent se faire de l’argent rapidement, il permet de gagner plusieurs milliers d’euros en quelques mois. Si les plus chanceux (stratèges ?) parviennent à en dégager plusieurs millions, les débutants qui tâtonnent pour s’approprier ce système sont plus susceptibles d’enregistrer des pertes en cumulant les erreurs. Voici ces erreurs fatales à éviter en dropshipping.

Calquer votre activité sur celle d’un autre dropshipper

Tout comme dans le commerce classique, les magasins en ligne ne fonctionnent pas toujours de la même manière. Ce n’est donc pas parce qu’un modèle a fonctionné pour un dropshipper que cela aura la même efficacité sur votre boutique. Avant de penser à copier la niche ou le site d’un concurrent, rappelez-vous que chaque e-commerçant possède une expérience qui pourra définir sa ligne de conduite. Vous n’aurez donc pas les mêmes bases que les sites que vous tenterez de copier, encore moins leur carnet d’adresses fournisseurs. Si vous pouvez vous inspirer de leurs parcours, il est déconseillé de le copier intégralement.

Négliger la formation et l’apprentissage

Avoir une expérience en vente ne vous garantit pas de vous en sortir en dropshipping. Il est primordial de rester à jour, et de poursuivre une formation. La bonne approche ne consiste donc pas à rester sur vos acquis, en croisant les doigts pour que tout puisse fonctionner. Un bon dropshipper est celui qui se formera de façon permanente, et qui développera l’apprentissage de son domaine d’activité. Si le dropshipping est souvent perçu comme une activité passive, il comprend plusieurs aspects qui nécessitent une action directe de l’e-commerçant. L’apprentissage doit également être permanent pour les équipes, qui doivent apprendre à évoluer, et s’adapter à un paysage qui évolue rapidement.

Ne pas s’investir

Il n’est pas rare de rencontrer des dropshippers qui pensent que cette activité est une sorte de formule magique qui fait gagner de l’argent sans gros efforts. Il s’agit d’une des erreurs les plus courantes, touchant bien plus d’entrepreneurs qu’on ne le pense. Ce manque d’investissement sonne la fin de votre activité avant même qu’elle ne commence. En effet, plus d’un commerçant 2.0 cherchera à faire un maximum de profit, sans pour autant investir dans une formation. Ils négligent par la même occasion des modules web indispensables, le suivi à temps plein des activités, ou encore le pouvoir des publicités payantes. Sachez que si le dropshipping peut être très efficace, il ne fait pas de miracles tant que le désir d’investissement n’est pas présent.

Vendre tout et n’importe quoi

Un bon nombre de dropshippers débutants ont aussi des difficultés à définir une niche. Beaucoup se tournent donc vers la facilité, en décidant de vendre de tout. La sélection du public visé devient secondaire : ils ne songent plus à proposer des produits auxquels ils décèlent un potentiel, et préfèrent toucher un maximum de bénéfices en vendant n’importe quel article qui leur tombe sous la main. Ce manque de positionnement conduit irrémédiablement à des pertes, et à un abandon prématuré de l’activité.

 

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here