«  Covid-19 a provoqué un changement sismique dans le secteur de l'éducation et de la formation ''

Nessa McEniff de Learnovate discute de ses antécédents en technologie électronique, de la demande accélérée d’apprentissage en ligne et de la question de l’équité dans l’éducation.

Nessa McEniff est directrice du Learnovate Centre, basé au Trinity College de Dublin, qui est un centre de recherche et d’innovation axé sur les technologies d’apprentissage. Le centre dirigé par l’industrie est financé par Enterprise Ireland et aide les entreprises à transformer les expériences d’apprentissage des employés, des étudiants et des clients.

McEniff a rejoint Learnovate en mars 2020 en provenance de Touch Press Inc, où elle était directrice des opérations. Elle a également travaillé pour Independent News & Media, Digital Skills Academy et Houghton Mifflin Harcourt.

«  Il y a de la place pour tout le monde sur le marché du travail, mais beaucoup ne réussissent pas à traverser le système éducatif ou les processus de recrutement standard  »
– NESSA MCENIFF

Décrivez votre rôle et ce que vous faites.

En tant que directeur du Learnovate Centre du Trinity College de Dublin, je dirige une équipe de personnes vraiment intelligentes, engagées et passionnées par l’innovation de pointe dans l’apprentissage en ligne. Nous travaillons avec nos membres pour identifier les dernières tendances et comment cela se traduit par ce que nous devons rechercher pour soutenir leur feuille de route de développement de produits.

Comment hiérarchisez-vous et organisez-vous votre vie professionnelle?

J’ai quatre enfants et cela m’oblige à m’organiser. Chaque jour est différent, donc je n’ai pas de routine stricte à suivre – cela dépend de mon horaire de travail.

Le travail à domicile m’a rendu environ trois heures par jour que je passais habituellement à faire la navette, ce qui est l’avantage de cet horrible virus. Depuis que nous sommes passés au travail à distance, l’équipe de Learnovate fait beaucoup de choses pour que cela reste intéressant au travail, y compris un défi amusant hebdomadaire. Jusqu’à présent, cela allait de la fabrication d’animaux en origami, à la réalisation d’un Rubik’s cube, en passant par le retournement d’une crêpe et la maîtrise d’une pose de yoga.

Quels sont les plus grands défis auxquels votre secteur est confronté et comment les abordez-vous?

Le plus grand défi auquel nous sommes confrontés est l’effet d’entraînement de la pandémie de Covid-19 sur les PME, d’autant plus que la demande de travail et d’apprentissage à distance a exercé une pression supplémentaire sur la fourniture de solutions d’apprentissage en ligne.

Nous nous attaquons à ce problème en mettant davantage l’accent sur la R&D et en aidant les PME à proposer des solutions pour faire face à la transition accélérée que traverse l’espace d’apprentissage en ligne. Un exemple de l’assistance que nous fournissons comprenait la livraison d’un webinaire aux clients d’Enterprise Ireland et de Local Enterprise Office, auquel plus de 550 PME irlandaises ont participé.

Quelles sont les principales opportunités du secteur sur lesquelles vous capitalisez?

Il y a eu une transformation massive du secteur de la formation et de l’éducation à l’échelle de l’industrie à la suite de la Covid-19. Un déplacement sismique s’est produit.

Nous capitalisons maintenant sur les recherches que nous avons menées dans ce secteur. Il y a eu un regain d’intérêt de la part d’organisations externes pour les prototypes et les technologies que nous avons développés et comment ils peuvent les utiliser.

Qu’est-ce qui vous a mis sur la voie de votre situation actuelle?

Je n’ai pas choisi ma carrière, elle m’a choisi. J’ai d’abord terminé mon diplôme en sciences de l’environnement, où mon intérêt résidait. Mais il n’y avait pas d’emploi à l’époque, j’ai donc suivi un cours intensif d’un an sur la conversion informatique à la DCU en 1996 – c’était la première année de ces cours de conversion conçus pour attirer davantage de personnes dans le secteur informatique.

J’ai été envoyé sur le lieu de travail en tant que codeur et depuis lors, en dehors d’un poste chez Independent News & Media, je n’ai jamais travaillé que dans le secteur des technologies électroniques.

Quelle a été votre plus grosse erreur et qu’en avez-vous appris?

L’échec est l’une des meilleures expériences d’apprentissage que vous puissiez vivre. Je ne suis pas d’accord avec la perception des échecs ou des erreurs comme quelque chose de négatif. Les gens devraient avoir la possibilité de faire des erreurs; ils vous propulsent en avant.

Une organisation ne peut encourager un état d’esprit d’innovation et de R&D que si elle accepte que des erreurs se produiront et qu’elles contiennent des enseignements précieux. Ce qui est important, c’est d’échouer tôt et d’apprendre, pour être agile et pouvoir itérer rapidement.

Comment tirer le meilleur parti de votre équipe?

D’après mon expérience, pour tirer le meilleur parti d’une équipe, il faut trouver le bon équilibre entre autonomie et soutien. Vous ne voulez pas microgérer votre équipe, mais vous ne pouvez pas non plus vous en désengager – vous devez être là en arrière-plan pour dialoguer et apporter votre soutien.

Chaque membre de l’équipe a un besoin différent, mais il doit avoir une voix, se sentir entendu et croire qu’il fait partie intégrante de l’équipe.

Avez-vous remarqué un problème de diversité dans votre secteur?

Il y a des problèmes de diversité dans chaque secteur. J’ai été vraiment chanceux dans ma carrière – j’ai participé il y a 15 ans à un programme de femmes en leadership, avant que ce soit aussi courant que maintenant et j’ai toujours cru que plus il y avait de diversité, mieux c’était.

C’est un progrès lent, mais la diversité ne concerne pas uniquement le sexe, la race ou l’orientation sexuelle. Nous ne pouvons pas aborder l’inclusivité sans aborder d’abord l’équité dans l’éducation. Il y a des inégalités socio-économiques, qui ont été exaspérées depuis que la pandémie a frappé, et des inégalités dans la façon dont nous enseignons et évaluons en fonction des différences et des styles d’apprentissage.

Il y a de la place pour tout le monde sur le marché du travail, mais bon nombre d’entre eux ne réussissent pas à traverser le système d’éducation ou les processus de recrutement standard, de sorte qu’il y a beaucoup de gens avec de grandes capacités qui n’ont tout simplement pas les mêmes opportunités.

Avez-vous déjà eu un mentor ou quelqu’un qui a joué un rôle clé dans votre carrière?

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir eu plusieurs mentors – et j’ai été un mentor pour d’autres, à la fois dans les programmes officiels en milieu de travail et aussi en tant que collègue ou gestionnaire.

J’ai une personne en particulier avec qui j’ai travaillé il y a quelques années et qui est ma personne de référence pour obtenir des conseils. Je la considère comme mon mentor, qu’elle s’en rende compte ou non!

Quels livres avez-vous lus que vous recommanderiez?

Aidan McCullen, qui a récemment pris la parole lors de notre conférence Learnovation, et recommandé Loonshots par Safi Bahcall. Si vous êtes intéressé de quelque manière que ce soit par le processus d’innovation et les obstacles associés, je le recommanderais.

J’ai récemment lu Reboot de Jerry Colonna. Il s’agit du leadership, un sujet sur lequel personne ne peut en savoir suffisamment et qui constitue un parcours d’apprentissage continu.

Quels sont les outils et ressources essentiels qui vous permettent de passer la semaine de travail?

Email, Zoom et ma liste de priorités. Je suis un peu un créateur de listes obsessionnel.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires