colorado-crypto

Colorado permet désormais les paiements en crypto-monnaies pour les taxes.

Récemment, les autorités du Colorado ont annoncé que les résidents peuvent désormais payer des impôts en crypto-monnaies au lieu de monnaies fiduciaires. Parmi les actifs numériques pris en charge incluent Bitcoin, EthereumLitecoin et Binance Cash. Le gouvernement s’est associé à PayPal, qui facilitera les transactions, bien qu’il ne puisse accepter les paiements directs en cryptos.

Colorado adopte les crypto-monnaies pour la taxation.

Les responsables de l’État ont révélé que les résidents du Colorado peuvent désormais utiliser des crypto-monnaies comme moyen de paiement pour la taxation. Outre le Bitcoin et l’Ether, les particuliers peuvent également employer le Bitcoin Cash et le Litecoin. Cela incluent :

  • l’impôt sur le revenu des entreprises, des particuliers,
  • la taxe de vente et d’utilisation,
  • l’impôt sur les indemnités de licenciement,
  • l’impôt à la source et la taxe sur le carburant. 

« La crypto-monnaie a été modifiée comme une option de paiement supplémentaire pour les contribuables qui sont prêts à effectuer leurs transactions en ligne pour payer leurs impôts d’État sur Revenue Online« , a déclaré le porte-parole Daniel Carr.

Le Revenue Department ne pouvant accepter les règlements directs en actifs numériques, il s’est associé à la multinationale fintech PayPal. Celle-ci agira en tant que courtier pour chaque transaction et convertira les crypto-monnaies en dollars américains, ce qui signifie que les consommateurs devront payer certains frais pour ce service.

En bref, le Colorado est ainsi devenu le premier État américain où les particuliers peuvent utiliser des actifs numériques pour payer leurs impôts. L’Utah est le seul autre État où de telles mesures sont en cours, et il devrait être opérationnel au début de 2023.

Bonus : Un projet de loi américain pourrait imposer une interdiction de 2 ans sur les stablecoins algorithmiques.

Les initiatives cryptographiques dans d’autres Etats américains

En outre, le Colorado n’est pas le seul État à posséder une industrie florissante de la crypto-monnaie. En Floride, par exemple, le maire de Miami, Francis Suarez, a tenté d’attirer les mineurs de bitcoins en leur offrant de l’énergie nucléaire bon marché.

Le politicien a également affirmé que Miami devrait être transformé en un hub de crypto-monnaie. La ville a en outre lancé sa propre crypto-monnaie, MiamiCoin. De plus, il a déclaré que BTC devrait être « intégré dans tous les aspects de la société ».

Le maire de New York, Eric Adams, est également friand de l’industrie des actifs numériques. Il a juré de recevoir ses trois premiers salaires en bitcoins, tandis que plus tard, il a opiné que la technologie blockchain et ses mérites devraient devenir une matière dans les écoles.

Enfin, au début de l’année 2022, Wendy Rogers, sénatrice de l’Arizona, a présenté un projet de loi qui pourrait faire du bitcoin une monnaie légale dans la région. S’il est approuvé, l’État du Grand Canyon deviendra le premier où le BTC est un moyen de paiement officiel.

A découvrir : Microstrategy ajoute 301 bitcoins supplémentaires à sa trésorerie.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de