Coinshares affiche plus de 21 millions de dollars de pertes dues à l’effondrement de Terra.

Le plus grand groupe européen d’investissement dans les actifs numériques, CoinShares, a publié son rapport financier trimestriel. Dans ce document, la société décrit ses performances des 3 derniers mois et ses activités prévues pour le prochain trimestre.

La bourse a résisté à l’effondrement de Terra.

Sans surprise, le gestionnaire d’actifs a annoncé des pertes importantes liées à ses investissements dans Terra et Luna. Cependant, l’entreprise a résisté à la tempête grâce à une solide stratégie d’investissement.
Selon le PDG de CoinShares, Jean-Marie Mognetti, la société reste solide malgré les conditions de marché actuelles.

« Alors que notre activité de gestion d’actifs a continué à générer de solides bénéfices, l’activité de marchés de capitaux a subi une perte ponctuelle de 17,7 millions de livres sterling suite au dépeçage de l’US Terra. L’impact financier de cet épisode, bien qu’il soit relativement faible par rapport aux pertes subies par d’autres acteurs de notre secteur, a bien sûr eu un impact important sur notre trimestre.« 

Pour l’avenir, Mognetti a déclaré que CoinShares avait perdu 8,2 millions de livres sterling d’EBITDA ajusté au cours du dernier trimestre, pour une perte totale de 100 000 livres sterling. Cependant, le chiffre d’affaires total pour l’exercice reste élevé pour le moment. Cela avec un chiffre d’affaires total de 20,1 millions de livres sterling et un EBITDA ajusté de 10,5 millions de livres sterling.

A lire aussi : Coinbase proposera le jalonnement ETH aux investisseurs institutionnels américains.

Coinshares envisage une acquisition et introduction en bourse.

Malgré les performances trimestrielles décevantes, Coinshares surpasse largement d’autres bourses. En effet, aucune limite de retrait, aucune discussion sur les rachats, n’ont été mentionné dans la communauté.

Au lieu de cela, CoinShares a annoncé qu’il acquerrait Napoleon Asset Management après avoir reçu l’approbation des régulateurs français. CoinShares prévoit également de s’inscrire au Nasdaq. De plus, la société a obtenu une licence AIFMD, démontrant sa conformité à l’une des réglementations financières les plus strictes de l’Union européenne.

Mognetti a également précisé que les analystes de l’entreprise ont examiné le profil de risque de tous les investissements. En tant que tel, CoinShares adoptera une position défensive, car il est déterminé à terminer l’année sur une note positive.

En tendance : Robinhood licenciera 23% de ses effectifs citant le ralentissement du marché crypto.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Meilleur outil Pinterest

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il permet d’organiser et de partager des images jugées intéressantes et stimulantes. Pour pleinement