C’est officiel : Amazon France se lance dans l’assurance

S’occuper de ses assurances auto et habitation est désormais possible depuis votre compte Amazon Pay. Cela est rendu possible par une alliance entre l’assureur britannique Aviva et Amazon France. L’entreprise a rendu officiel cette collaboration par communiqué cette semaine.

Depuis son lancement en France l’année dernière, Amazon Pay est en recherche constante de collaboration pour faire fructifier le service. Avec cette entente avec Aviva, les clients de l’assureur auront la possibilité de régler leurs transactions d’assurance en ligne. Leurs informations stockées dans leur compte Amazon Pay pourront donc servir à payer leur assurance automobile, mais aussi d’habitation. Aucune autre ouverture de compte n’est donc requise. Avec cette nouvelle méthode de règlement d’assurance en ligne, Aviva souhaite non seulement augmenter le nombre de ses clients, mais surtout faciliter les transactions d’assurance. Pour eux, une alliance avec Amazon constitue un vrai avantage face à leurs concurrents, surtout en ligne.

Si en France cette méthode n’en est qu’à ses débuts, Au Royaume-Uni, il est déjà courant de régler ses factures d’assurance avec Amazon Pay. D’ailleurs, les clients d’Aviva au Royaume-Uni peuvent même directement demander à Alexa combien, comment et quand peuvent-ils régler leurs frais d’assurance vie ou maladie.

Un concurrent de taille pour les assureurs traditionnels

Selon une nouvelle étude, près de 30% des clients à travers le monde seraient prêts à souscrire une assurance auprès de sociétés de BigTech telles qu’Amazon. Les compagnies d’assurance tentent toujours de rattraper leur retard en matière d’expériences client basées sur la technologie. Il est essentiel que les assureurs rattrapent leurs pairs du secteur technologique, car les entreprises BigTech sont sur le point de tirer parti de leurs erreurs. Les sociétés BigTech telles qu’Amazon établissent peu à peu une présence dans le secteur des assurances, selon le rapport – et 29,5% des clients ont déclaré qu’ils seraient prêts à acheter au moins un produit d’assurance auprès d’une entreprise BigTech.

Les entreprises traditionnelles devront donc faire face à de nouveaux antécédents de concurrence, et voici les raisons pour lesquelles elles s’inquiètent. Premièrement, les services d’Amazon sont transparents. Une réputation claire, sous forme de suivi des colis, de politiques de retour direct et de commentaires de clients, fait partie intégrante de la réputation positive d’Amazon. Un niveau de transparence que l’assurance n’a pas encore certes atteint, mais qui renforce grandement la confiance des clients envers Amazon. Un sondage global de GlobalData a révélé que 18% des consommateurs achèteraient également les polices d’assurance auto, et habitation auprès d’Amazon. Selon GlobalData, cela signifie que la société de commerce électronique dispose d’un potentiel important en matière de vente croisée d’assurances, et peut acquérir des parts de marché significatives.

Un autre avantage pour Amazon est le forfait d’abonnement «Amazon Prime» avec lequel il a réussi à créer un ensemble de services allant de la distribution gratuite premium, à l’accès à des offres VIP spéciales, aux livres électroniques, à un service de streaming vidéo en ligne, à la musique. Son expérience des modèles d’abonnement est particulièrement pertinente au Royaume-Uni, où les compagnies d’assurance proposent de plus en plus des modèles de paiement par abonnement mensuel. Amazon pourrait tirer parti de son écosystème de services sans coûts élevés pour créer un portefeuille d’assurances complet, différent des offres d’assurance classiques, tout en resserrant davantage les liens avec les clients. Par exemple, les clients pourraient recevoir une indemnité supérieure de 10% pour une réclamation s’ils achetaient un produit de remplacement par-dessus Amazon ou Amazon Prime, et bénéficieraient d’une réduction de 10% sur les primes. Est-ce que des clients Amazon ou Amazon Prime seraient en mesure de résister?

D’autre part, les compagnies d’assurance se tournent de plus en plus vers les modèles d’abonnement mensuel, dans lesquels Amazon a déjà un pas en avant. Encore une fois, Amazon représente plus qu’un pas en avant en termes de technologie et d’innovation. Toutes les entreprises font maintenant des investissements impressionnants pour suivre le rythme.

Mais suivre, ce n’est pas assez. Amazon, nativement numérique, est le concurrent.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires