CatalYm clôture un tour de financement de série B de 50 M € | FinSME

0
46



cancer

CatalYm GmbH, une société biopharmaceutique basée à Munich, en Allemagne, qui développe de nouvelles immunothérapies contre le cancer, a clôturé un tour de table de 50 millions d’euros de série B.

Le tour a été dirigé par Vesalius Biocapital III avec la participation de Novartis Venture Fund (NVF), Wachstumsfonds Bayern, coparion et investisseurs fondateurs Forbion et BioGeneration Ventures. Des représentants de Vesalius Biocapital III, NVF et Wachstumsfonds Bayern rejoindront le conseil.

Dirigé par le Dr Manfred Ruediger, PDG, CatalYm développe des anticorps monoclonaux qui améliorent l’infiltration efficace des cellules immunitaires dans le microenvironnement des tumeurs froides, répondant à un besoin médical non satisfait élevé en immuno-oncologie. Sa molécule principale CTL-002 a été spécifiquement conçue pour neutraliser une protéine produite par une tumeur appelée GDF-15. Des concentrations élevées de GDF-15 dans le sérum et le microenvironnement tumoral aident la tumeur à échapper au système immunitaire et sont associées à une résistance aux thérapies actuelles. CTL-002 aborde trois des mécanismes immunosuppresseurs de la tumeur impliquant tous l’effet inhibiteur du GDF-15 sur l’interaction immunostimulatrice LFA-1 / ICAM-1. En neutralisant le GDF-15, le CTL-002 devrait améliorer l’infiltration des cellules immunitaires dans la tumeur, améliorer l’amorçage des cellules T par les cellules dendritiques et améliorer la destruction de la tumeur par les cellules T et les cellules NK.

CTL-002 sera développé en monothérapie et en association avec des antagonistes PD-1 / PD-L1 approuvés chez des patients réfractaires aux checkpoints-bloquants.

Fondée avec les investissements initiaux de Forbion et de BGV en 2016 en tant que spin-off de l’Université Julius-Maximilians de Würzburg sur la base des travaux de recherche innovants du Prof. Dr. Joerg Wischhusen. CatalYm est dirigé par une équipe de direction chevronnée possédant une importante expérience dans le développement de médicaments IO, ainsi qu’une expérience en matière de négociation et soutenue par des investisseurs internationaux en capital-risque. L’équipe est dirigée par le Dr Manfred Rüdiger (PDG) et Christine Schuberth-Wagner (CSO).

La société a également reçu un soutien financier du FEI via le mécanisme de co-investissement BEI-FEI, soutenu par l’Union européenne via le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI).

FinSME

10/11/2020



tout savoir sur la crypto