Bitcoin a un avenir, selon deux tiers des Européens



Deux tiers des Européens pensent que les cryptocurrences existeront encore dans dix ans, selon un sondage réalisé par Bitcoin Exchange auprès de 10 000 citoyens bitFlyer Europe.

Son indice annuel de confiance pour 2020, publié aujourd’hui, révèle également que les Italiens sont les plus convaincus, à 72 %, tandis que le Royaume-Uni est le moins confiant, à 56 %.

Impact de la crise des coronavirus

L’enquête a été menée en mars, alors que la panique concernant la pandémie de COVID-19 était à son comble. Les pays ont introduit un assouplissement quantitatif, et la volatilité a frappé la valeur des actifs – tant traditionnels que numériques. C’est à peu près à cette époque, les stocks étaient en baisse et le prix de Bitcoin a chuté de 50 %, passant de 9 000 à 4 500 dollars.

Malgré cela, la confiance dans les cryptocurrences en Europe a augmenté de 3 % par rapport aux résultats de 2019. Les personnes interrogées dans neuf des dix pays sondés se sont montrées plus confiantes.

Le pourcentage de consommateurs qui pensent que les cryptocurrences existeront encore dans dix ans. Image : bitFlyer.

L’Italie est le pays qui compte le plus de croyants

Au début de l’épidémie, l’Italie a été gravement touchée par le coronavirus. Elle a été l’un des premiers pays à voir se mettre en place un verrouillage généralisé alors que le pays luttait pour y faire face. Elle a également constaté une baisse de confiance dans la volonté de l’Union européenne d’aider son économie en difficulté.

Cela pourrait expliquer pourquoi l’Italie compte la plus grande proportion de citoyens (12 %) qui pensent que les cryptocurrences seront un jour utilisées comme monnaie courante, soit une augmentation de 2 % par rapport à l’année dernière.

Inversement, seuls cinq pour cent des répondants britanniques croient au potentiel des cryptocurrences en tant que monnaies principales.

Le Royaume-Uni est notamment le seul pays, à l’exception de la Norvège, où la confiance de la population dans l’avenir des cryptocurrences a diminué, et aucun des deux pays ne compte sur l’euro.

« Des pays comme l’Italie, qui ont été durement touchés par la crise COVID-19, expriment plus que jamais leur foi dans les cryptocurrences », a déclaré Andy Bryant, directeur des opérations de bitFlyer Europe. « Alors que les gens sont confrontés à des difficultés économiques, nous pouvons nous attendre à ce que les populations cherchent des alternatives aux systèmes financiers traditionnels. C’est un moment important pour l’industrie de la cryptographie de démontrer comment les cryptocurrences et les concepts associés tels que la finance décentralisée peuvent fournir des alternatives attrayantes ou même des substituts aux modèles économiques en place ».

Le sondage de mars 2020 a également révélé que près d’un Européen sur dix (neuf pour cent) pense que le bitcoin sera pleinement ancré dans la société en tant que forme de monnaie dans dix ans, tandis que neuf pour cent pensent qu’il sera utilisé comme titre ou investissement. Un quart des personnes interrogées ne savent pas comment les cryptocurrences pourraient être utilisées à l’avenir.

L’enquête Bitflyer semble contredire une enquête récente de la Banque ING d’Autriche, réalisée en août, qui a révélé affaiblissement de la confiance dans Bitcoin (à l’exception de la Turquie).

Mais c’est en Italie que les citoyens semblent les plus réceptifs aux cryptocurrences. Et la recherche de monnaies non traditionnelles a déjà commencé.

Au début de la semaine, une petite ville italienne a même commencé la frappe de billets de banque appelés Ducatis dans le but d’aider les habitants en difficulté.

Castellino del Biferno, dans le nord montagneux du pays, ne compte que 550 habitants. Elle distribue les billets « Ducati » aux résidents en fonction de leurs besoins économiques, et cible les personnes âgées – identifiées comme le groupe ayant le plus besoin d’aide pour comprendre la nouvelle monnaie.

Cela les aidera peut-être à comprendre Bitcoin, si le besoin s’en fait sentir.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des