BinanceUS lance son propre service de staking Ethereum avec un rendement annuel de 6 %.

Binance.US lance son propre service de staking Ethereum avec un rendement annuel de 6 %.

Hier, Binance.US a annoncé le lancement d’un service de staking Ethereum, offrant à ses utilisateurs un rendement annuel initial (APY) de 6%. En effet, ces rendements sont plus attractifs que ceux de ses concurrents les plus proches.

Focus sur le service de staking Ethereum de Binance.US

Selon un communiqué Binance.US, la nouvelle fonctionnalité permettra aux utilisateurs de commencer à jalonner des ETH avec au moins 0,001 ETH (~ 1,62 $). C’est un montant plus facile à obtenir que les 32 ETH requis pour devenir un validateur Ethereum.

« Alors qu’il faut 32 ETH pour jalonner directement via le réseau Ethereum, les utilisateurs peuvent jalonner sur Binance.US avec un minimum compétitif de seulement 0,001 ETH.« 

Actuellement, Binance offre un meilleur APY (6%) que ses concurrents. Cela donne à l’échange la possibilité de doubler le nombre de jetons offerts, y compris les ADA, BNB et MATIC récemment lancés.Pour référence :

  • Nexo propose 4% APY
  • Blockfi 4% APY,
  • Lido Finance propose 3,5% APY
  • Coinbase propose 3,25% APY. 

En outre, les récompenses gagnées grâce au jalonnement seront distribuées une fois la fusion d’Ethereum terminé. Pour rappel, il s’agit de son passage de la preuve de travail (PoW) à la preuve de participation (PoS), Brian Shroder, PDG de Binance US, a déclaré que l’équipe Binance US était ravie de présenter cette fonctionnalité. De plus, ils cherchent à créer de nouveaux produits collatéraux complets qui apportent une plus grande valeur à leurs clients.

« L’ETH joue un rôle essentiel dans l’écosystème Web3 plus large, et alors que le réseau Ethereum poursuit sa transition vers La Fusion, nous sommes ravis de proposer désormais le jalonnement ETH avec certaines des récompenses les plus élevées du secteur en termes de rendement annuel.« 

Que fera Binance en cas d’un nouveau fork d’Ethereum ?

Par ailleurs, la mise à niveau d’Ethereum devrait avoir lieu entre le 15 et le 16 septembre. Cependant, la fusion pourrait conduire à un nouveau fork qui affecterait la capacité de Binance à protéger la réactivité de ses utilisateurs.

S’il n’y a pas de nouveau fork, les utilisateurs pourront déposer et retirer leur ETH sans aucun inconvénient. Néanmoins, supposons qu’Ethereum se divise en d’autres chaînes impliquant de nouveaux jetons. Dans ce cas, Binance réservera les jetons « ETH » pour la version PoS d’Ethereum et créditera le nombre de jetons disponibles dans les portefeuilles des clients avant la fusion. En outre, la bourse a suspendu les transactions ETH pendant le processus de fusion.

En bref, la bourse n’est pas près de supporter les futures forks d’ETH. Quoi qu’il en soit, Binance a annoncé que les nouveaux tokens pourront être retirés de la plateforme sans grande difficulté. En effet, ils ne seront pas immédiatement répertoriés tant qu’ils ne seront pas passés par un processus de vérification, comme tout autre token

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de