Binance pleure en diffamation et traduit Forbes devant le tribunal pour un article

Binance pleure en diffamation, Forbes devant le tribunal pour un article

 Une plainte de Binance Holdings, déposée contre Forbes devant le tribunal de district américain du New Jersey. Binance, représenté par Changpeng Zhao, le plus grand échange de crypto-monnaie au monde. En effet, le pétitionnaire poursuit Forbes. Aussi deux de ses journalistes se voient impliquer.

Fausses affirmations?

Les nouvelles articles en question affirme que Binance trompait «intentionnellement» les régulateurs américains. Ainsi, il «profitait subrepticement des crypto-investisseurs» via une «structure d’entreprise élaborée». Cet article aurait été basé sur un document rédigé par un responsable de Binance.

Il convient cependant de noter que Binance, dès la parution de l’article il y a des semaines, n’a pas tardé à nier toute vérité dans ces allégations, tout en contestant également l’allégation selon laquelle le document «Tai Chi» aurait été rédigé par un employé de Binance.

Selon Forbes, Binance aurait prévu d’utiliser une société américaine, surnommée «l’entité Tai Chi», plus tard établie sous le nom de Binance.US, dans le but de distraire les régulateurs.

Comme indiqué précédemment, le PDG de Binance Changpeng Zhao (CZ) n’a pas tardé à répondre après avoir tweeté que les déclarations et les accusations contenues dans l’article étaient incorrectes, les qualifiant de «FUD».

Si vous souhaitez découvrir comment investir simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible, nous avons une vidéo formation gratuite à vous offrir. Pour y accéder, c’est simple, cliquez ici https://www.fructify.io/cadeaux et inscrivez-vous, on vous enverra ça par email.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires