Berry Data, l’oracle décentralisé qui perce dans le domaine de la DeFi !

Berry Data est un oracle qui propose une solution de collecte moderne gagnant de plus en plus en valeur au sein de la Binance Smart Chain. Le protocole rassemble des informations, et facilite l’intégration des variables off-chain dans des contrats intelligents dans une vision strictement décentralisée. L’entreprise derrière la création et l’organisation de Berry Data se concentre sur les projets de développement concernant sa technologie et le “User Experience”. Ce qui prépare l’oracle à devenir une référence de poids sur une smart chain qui s’impose de plus en plus sur le marché : Binance Smart Chain.

Un oracle ? Cela consiste en quoi exactement ?

Les oracles sont des services tiers, qui scannent les prix des crypto-monnaies proposés par divers Exchanges afin d’en déduire la moyenne, qui s’affiche par la suite sur les applications décentralisées. D’une manière plus générale, un oracle extrait et croise un large assortiment de “data”, dans le but d’alimenter les algorithmes des DEX, des dApps, des marchés spéculatifs et bien plus encore. Les informations recueillies se dirigent directement vers le Smart Contract qui la lui demande. L’oracle qui assure le plus dans ce domaine est celui de “Chainlink”. Toutefois, la concurrence commence à s’enflammer avec la montée en valeur d’autres réseaux à l’instar de Berry Data.

Berry Data opte pour la décentralisation, ce défi majeur de la DeFi

Alors qu’un grand nombre d’entreprises créent des oracles centralisés liés à leurs compagnies, Berry Data conserve l’esprit d’une décentralisation libre et neutre. Ce choix est justifié par un renoncement à la centralisation qui peut nuire à l’impartialité des protocoles de la DeFi, et manipuler les données au profit d’une partie quelconque. L’oracle Berry Data propose donc une solution transparente, fiable et inaliénable disponible sur la Binance Smart Chain. Pour parvenir à garder sa neutralité, Berry Data met en place, premièrement, un jeton de gouvernance sous le nom de BRY, permettant un mode opératoire collaboratif et open source de l’oracle. Deuxièmement, il profite de l’aide des mineurs qui publient des données sur la blockchain. Ce qui garantit au réseau d’être plus résistant aux attaques de type 51%, et aux dérèglements d’acteurs malhonnêtes.

Le jeton BRY récolte les fruits d’une organisation irréprochable

Depuis le 16 février dernier, BRY a connu une explosion de 18760,04% au plus haut, un record expliqué par une stratégie de fonctionnement qui détermine les facettes de son utilisation et son « Tokenomics ». Suivant un modèle spécifique, la possession de la monnaie de gouvernance BRY permet aux utilisateurs d’accéder à la base de données disponible sur Berry Data, et de pouvoir s’opposer à une information qui leur semblerait erronée. Le jeton confère aussi aux membres de la communauté le droit de voter sur les modifications du protocole soumises par l’équipe de développement. Et surtout, BRY prend la forme d’une récompense pour les validateurs des outils de Berry Data et pour les mineurs qui authentifient les bases de données sur l’oracle. Ce protocole assure une liquidité définie par une circulation totale des jetons BRY estimée de 12 500 000, alloués en 55% aux opérations de minage.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires