Amazon aura recours à une méthode radicale afin de lutter contre les produits contrefaits

0
202

Face à l’afflux des produits contrefaits sur le site de vente en ligne américain, l’entreprise veut employer une méthode jugée radicale : permettre aux marques elles-mêmes de retirer directement tous les articles de contrefaçons du site. Mais ce n’est pas tout, étant donné que la société a aussi mis au point divers outils pour lutter du mieux qu’elle peut contre ce fléau qui les touche depuis un bon moment déjà.

Pas facile pour l’e-commerçant de vérifier une à une, toutes les annonces qui ont été postées sur sa plateforme. En effet, malgré le fait que le site ait une politique ferme concernant les contrefaçons, de nombreux vendeurs arrivent toujours à se faufiler entre les mailles du filet en proposant de la camelote, une pratique qui pourrait vraiment être supprimée grâce au nouveau Project Zero.

Avec le project Zero, tous les produits contrefaits trépassent

Avec ce nouveau projet qui a été baptisé « Project Zero », la firme américaine assure que les produits contrefaits pourront désormais être repérés beaucoup plus rapidement, et plus facilement. L’entreprise de Seattle a donc développé de nombreux outils pour pouvoir mettre à mal toutes les contrefaçons présentes sur son site.

Le numéro un de la vente en ligne en Amérique a alors mis en place une projection entièrement automatisée. C’est un outil testé par l’entreprise elle-même. Il permet d’éliminer cent fois plus de contrefaçons en numérisant plus de 5 milliards de mises à jour dans la liste des produits vendus sur le site. L’entreprise compte aussi « sérialiser » les produits mis en vente, pour pouvoir analyser et confirmer en même temps leurs authenticités. De ce fait, Amazon pourra attribuer un code unique à chaque produit, un code qui sera vérifié pendant l’achat, ce qui permettra à Amazon d’intercepter rapidement un produit contrefait avant que celui-ci n’arrive chez le client.

Permettre aux marques d’enlever les produits sur la plateforme

Enfin, la société va tout simplement donner la permission aux marques de supprimer directement toutes les contrefaçons sur le site. Avant, les marques devaient tout simplement signaler le produit au siège de l’entreprise, et c’est cette dernière qui était chargée par la suite de le retirer des rayons virtuels. Aujourd’hui, toutes les marques qui vendent leurs produits sur Amazon pourront retirer le produit en question de la plateforme, ce qui permet de gagner un maximum de temps.

Le projet Zero d’Amazon n’est encore réservé qu’aux vendeurs invités par le site lui-même. Mais la firme compte bien y ajouter le plus rapidement possible d’autres marques. Toutefois, toutes les marques éligibles devront être soumises au bon vouloir d’Amazon. Le PDG de la société, Jeff Bezo affirme en effet que « les forces combinées d’Amazon et des marques peuvent permettre d’abattre les contrefaçons », mais que « les marques doivent maintenir un niveau de précision élevé pour préserver leurs privilèges Project Zero »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here