600 femmes appellent à une grande marche contre les violences sexistes le 24 novembre prochain

0
210

Une tribune publiée lundi appelle à marcher le 26 novembre prochain pour réclamer « des mesures ambitieuses et des moyens » contre les violences sexistes. 

Un an après le lancement du mouvement #MeToo, le combat doit continuer. C’est ce que demandent 600 femmes dans une tribune publiée lundi sur FranceTVInfo. Pour cela, elles appellent à une grande marche contre les violences sexistes et sexuelles le 26 novembre prochain.

Le mouvement bénéfique de #MeToo

Grâce au mouvement #MeToo, « la question des violences sexistes et sexuelles s’est invitée à la table », « dans tous les pays, toutes les villes, toutes les entreprises, toutes les maisons », observent les signataires parmi lesquelles figurent des élues ou ex-élues comme Clémentine Autain ou Cécile Duflot, des militantes féministes comme Caroline de Haas, des chercheuses mais aussi des comédiennes et des écrivaines.

Marcher pour obtenir « des mesures ambitieuses »

Bien que « des millions de personnes ont pris conscience de l’ampleur des violences que subissent les femmes au quotidien », la tribune appelle à « marcher » le 24 novembre prochain, un samedi, « pour dire haut et fort que nous voulons en finir avec toutes les violences sexistes et sexuelles » mais aussi « pour exiger des mesures ambitieuses et des moyens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here